Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 100,90
    +553,92 (+0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,78
    -12,54 (-0,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Blockchain et finance, un virage à ne pas rater pour l’Etat français et l’Europe

DR

La blockchain aura un impact disruptif sur nos industries, dont la finance, c'est un fait. Pour faire partie des leaders et conduire à l'émergence des nouveaux champions ici, il faut que la France soutienne cette évolution. Nous avons toutes les cartes en main pour faire émerger une industrie compétitive, si nous agissons maintenant.

Le 10 janvier, le régulateur américain des marchés financiers a autorisé la cotation sur les trois principales bourses américaines de véhicules financiers répliquant la valeur sous-jacente du bitcoin (EFT Bitcoin au comptant, NDLR). En seulement quelques semaines, le résultat attendu s'est réalisé et des montants jamais égalés par le passé ont été investis.

Le 5 mars, la bourse allemande a lancé une nouvelle plateforme permettant aux institutions financières de négocier des cryptomonnaies.

Ces deux exemples en sont le signe tangible, l'intégration de la technologie blockchain dans le secteur financier n’en est qu’à ses prémices et les autres agissent.

PUBLICITÉ

Il est donc essentiel d’éviter de reproduire avec la blockchain la situation désastreuse connue avec la révolution d’Internet. Il est temps de réagir pour ne pas revivre ce que nous regrettons et qui conduit aujourd’hui à ce que 80 % des données générées par des internautes français soient localisées aux Etats-Unis et que près de 70 % des parts mondiales du marché du cloud bénéficient aux entreprises américaines que sont Google, Microsoft et Amazon.

Au-delà de l’action à mener sur de nombreux leviers (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jeux vidéo : 3,2 millions d’euros supplémentaires pour la start-up Cross The Ages
Les fonds monétaires tokenisés : un pas de plus vers l’adoption institutionnelle
Avec la blockchain et le métaverse, Partouche voit plus loin que les casinos
CZ, l’ex-patron de Binance, condamné à 4 mois de prison aux Etats-Unis
Après les conférences blockchain, les salons IA se multiplient à Paris