La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    27 781,02
    +497,43 (+1,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,1875
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    26 235,80
    +274,77 (+1,06 %)
     
  • BTC-EUR

    32 737,27
    -2 321,99 (-6,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    951,68
    -9,21 (-0,96 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     

Le bitcoin est-il mort ?

·2 min de lecture
Jetons de bitcoins
Jetons de bitcoins

Ces dernières semaines, l’euphorie a fait la place à un certain sentiment d’attente voire de crainte sur le marché des cryptomonnaies et de la plus célèbre d’entre elles : le bitcoin. La chute de 50% qui a suivi son pic du 14 avril, à près de 65 000 dollars, est en effet venue mettre un terme à une démentielle envolée de +117% depuis le début 2021 et même de +580% depuis juillet 2020. Actuellement sa valorisation oscille entre 30 000 et 35 000 dollars, soit son niveau de janvier 2021, pour une capitalisation en chute de 1 000 milliards de dollars par rapport au point culminant d’avril.

Pour Vincent Boy, analyste de marché chez IG France, c’est l’introduction en bourse retentissante de Coinbase, l’une des principales plateformes d’achat-vente de cryptomonnaies, qui a déclenché cette baisse brutale. Cette perspective, allant dans le sens d'une institutionnalisation des acteurs cryptos, a attiré les crypto-investisseurs, dopant la hausse des cours. Ceux entrés sur le marché précédemment, à des niveaux plus faibles, en ont profité pour vendre à très bon prix leur bitcoin. Ces circonstances lui rappellent celles de fin 2017 lors de l’explosion de la dernière bulle sur le bitcoin. « En décembre 2017, il y avait eu une cassure le jour de l’arrivée des futures sur bitcoin [contrats à terme qui permettent de spéculer sur les variations de prix à la hausse comme à la baisse, ndlr]. Le point culminant à 20 000 dollars alors atteint avait été suivi de presque 3 années de désintéressement. De façon analogue, ce lien entre la finance et le marché des crypto-actifs s’observe à nouveau. L’entrée en bourse de Coinbase mi-avril, correspondant au plus haut historique du bitcoin, a lancé un mouvement de prise de bénéfices », explique à MoneyVox Vincent Boy. « C’est possible que cela ait joué, souligne Giulia Mazzolini, directrice France du courtier autrichien en cryptomonnaies Bitpanda. Mais nous aurions eu quand même une correction tôt ou tard. Elle était prévisible compte tenu de la hausse très rapide qui l’a précédée. C’est même plutôt un signe de santé ».

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : faut-il mettre fin aux avantages fiscaux ?
- Forfait mobile : plus que quelques heures pour profiter des offres B&You
- Bourse : 4 conseils pour profiter de la forte hausse des marchés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles