Publicité
La bourse ferme dans 9 min
  • CAC 40

    7 706,81
    -157,89 (-2,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 937,77
    -96,66 (-1,92 %)
     
  • Dow Jones

    38 450,79
    -261,42 (-0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0765
    -0,0049 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    2 326,70
    -28,10 (-1,19 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 287,37
    -2 552,44 (-3,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 418,40
    +5,45 (+0,39 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,26
    -0,24 (-0,31 %)
     
  • DAX

    18 280,73
    -350,13 (-1,88 %)
     
  • FTSE 100

    8 152,13
    -63,35 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    17 628,27
    +19,83 (+0,11 %)
     
  • S&P 500

    5 412,20
    -8,83 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • GBP/USD

    1,2754
    -0,0046 (-0,36 %)
     

Bernard Tapie : le somptueux hôtel particulier de Neuilly va être saisi par le fisc pour couvrir les dettes

Patrick Aventurier/Gamma-Rapho via Getty Images

C'est une longue bataille judiciaire qui prend fin. Comme le révèlent nos confrères de l’Informé ce mardi, la Cour de cassation a confirmé que Dominique Tapie, la veuve de l’homme d’affaires, était la véritable propriétaire de l’hôtel particulier situé à Neuilly-sur-Seine. L'administration fiscale va donc pouvoir mettre la main sur le bien et le revendre afin de poursuivre le recouvrement des dettes des époux Tapie, issues de l'affaire du Crédit lyonnais. Un coup dur pour Dominique Tapie qui avait déjà vu la Mandala de Saint-Tropez vendue au milliardaire américain Tony Tamer.

Décédé en 2021, Bernard Tapie possédait un patrimoine immobilier important : un hôtel particulier à Neuilly-sur-Seine, une propriété de rêve au bord de la Méditerranée ou encore une maison à la campagne située à Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne. D’après nos confrères, l'hôtel serait estimé par le fisc à une valeur de plusieurs dizaines de millions d’euros. Le couple Tapie avait acquis la propriété en octobre 2012 pour 15,2 millions d’euros via la société Dolol. Détenue majoritairement par Dominique Tapie, la société avait pour mission "l’achat et/ou la vente de tous biens mobiliers ou immobiliers".

Le fisc avait assigné le couple en 2015 pour faire reconnaître la veuve de Bernard Tapie comme propriétaire, une procédure bloquée grâce à plusieurs recours judiciaires. Cela n'aura pas suffi. Le 5 avril dernier, la justice a finalement reconnu Dominique Tapie comme étant la véritable propriétaire des lieux. Les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi la réforme des retraites va faire exploser les dépenses de santé
Le Japon va massivement produire des missiles pour contrer la Chine
GreenPeace dénonce les fermes-usines, mais de quoi s'agit-il ?
La loi de relance du nucléaire largement adoptée par le Parlement
Appel au 15 pour soulager les urgences : vers une “usine à gaz” ?