Publicité
Marchés français ouverture 3 h 25 min
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,00 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    37 334,97
    +266,62 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,0664
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    16 504,50
    +280,36 (+1,73 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 251,49
    +44,82 (+0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 403,95
    +91,33 (+6,95 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     

Bernard Arnault a trouvé son nouvel homme fort, qui est Stéphane Bianchi ?

Chesnot

Du changement à la tête de LVMH. Stéphane Bianchi, qui est devenu, jeudi 21 mars, à 59 ans, le directeur général délégué du groupe, a succédé à Antonio Belloni. Celui qui était le patron de la division montres et joaillerie va désormais exercer «la supervision stratégique et opérationnelle des maisons du groupe», a précisé Bernard Arnault dans un communiqué. Une nomination qui n’a rien d’une surprise. En effet, le P-DG avait déjà évoqué «de nouvelles responsabilités» pour Stéphane Bianchi et salué «de bonnes performances des activités montres», lors de la présentation des résultats annuels au mois de janvier.

Diplômé de Sciences Po Paris et d’origine marseillaise, Stéphane Bianchi a rejoint le groupe en 2018 et a passé cinq ans au sein de la division montres et joaillerie, rapporte le journal Les Échos. Ce passionné de belles montres et d’automobiles, de nature discrète, est désormais le numéro deux du géant du luxe. Il ne s’agit pas là de son premier fait d’arme : l’homme d’affaires s’est déjà fait remarquer à la direction d’Yves Rocher, en tant que mentor de Bris Rocher, le petit-fils du fondateur.

Stéphane Bianchi a d’ailleurs permis à Frédéric Arnault, fils de Bernard Arnault, de devenir à 28 ans le patron de la division horlogerie du groupe, après un passage à la présidence de Tag Heuer. Réputé pour son agilité, il est donc devenu le nouvel homme fort du milliardaire français. Et remplacer Toni Belloni, qui a passé vingt-trois ans à son poste, sera un défi de taille. Le Lombard, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Atos : les méthodes de David Layani pour réussir son raid sur le géant informatique
«On fonçait droit dans le mur» : Daniel a perdu son entreprise… et plus de 500 000 euros
Taux : «la Fed n’est ni plus ni moins confiante sur le reflux de l’inflation»
Qu’est-ce que le Lenmeldy, le médicament le plus cher du monde à 4,25 millions de dollars l’injection ?
Plongée au cœur des réseaux de David Layani, l'homme qui veut sauver Atos