Publicité
La bourse ferme dans 7 h 1 min
  • CAC 40

    7 819,01
    -45,69 (-0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 012,48
    -21,95 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0815
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    2 330,90
    -23,90 (-1,01 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 561,17
    +172,46 (+0,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 425,94
    +12,99 (+0,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,31
    -0,19 (-0,24 %)
     
  • DAX

    18 502,96
    -127,90 (-0,69 %)
     
  • FTSE 100

    8 192,43
    -23,05 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • GBP/USD

    1,2798
    -0,0002 (-0,02 %)
     

La BCE s’apprête à baisser ses taux, jusqu’où pourra-t-elle aller ?

artjazz/Adobe Stock

Lors d’une récente interview pour la télévision irlandaise, Christine Lagarde, la présidente de la BCE, s’est montrée confiante sur le fait que l’inflation est désormais sous contrôle. Si l’inflation n’est pas encore tout à fait à la cible de la BCE (2%), les progrès sont nets : les prix progressaient de 2,4% en avril, loin du pic à plus de 10% atteint à l’automne 2022. Le ralentissement de l’inflation est désormais plus poussif, mais la BCE prévoit d’atteindre son objectif de 2% l’année prochaine, une prévision partagée par le FMI, la Commission européenne ou encore les analystes interrogés par Bloomberg. En parallèle, la croissance reste très modeste : après 0,4% en 2023, elle n’est attendue qu’à 0,6% sur l’ensemble de la zone euro cette année (selon la BCE). Or le taux de dépôt de la BCE est actuellement à 4%, son plus haut historique.

Le moment semble donc opportun pour commencer à desserrer la politique monétaire. Christine Lagarde estime ainsi qu’il y a «de fortes chances» pour que la BCE commence ses baisses de taux dès sa prochaine réunion, le 6 juin. Les marchés sont totalement alignés avec cette déclaration et anticipent, avec une probabilité de 94%, une baisse de 25 points de base (-0,25%) des taux directeurs en juin. Et après ?

Les marchés envisagent une seconde baisse à l’automne mais sont indécis quant à l’éventualité d’une troisième baisse avant la fin de l’année. Christine Lagarde, comme les autres membres du Conseil des gouverneurs, se refusent à discuter de la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Amazon Prime : attention à cette nouvelle arnaque qui cible les abonnés
Tour de vis pour les demandeurs d’emploi, la fin de vie en débat… L'actu éco en 120 secondes
Ce site industriel serait à l’origine de tremblements de terre !
Deliveroo déclenche la colère de ses clients avec ce message «très maladroit»
JO 2024 : 45 % des non-Franciliens qui vont assister à l'événement n’ont toujours pas réservé leur logement