La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 088,78
    -178,14 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

BCE : l'UE doit se doter d'une "capacité budgétaire" commune, plaide un responsable

Adobe Stock

L'Europe doit accroître l'investissement public via une "capacité budgétaire" commune, passant notamment par des dettes communes, pour renforcer sa souveraineté et soutenir la transition énergétique, a plaidé vendredi 11 novembre un haut responsable de la Banque centrale européenne (BCE). "La crise énergétique et l'agression de la Russie contre l'Ukraine ont montré encore plus clairement que l'Europe doit réinvestir dans son propre avenir", a déclaré Fabio Panetta, membre du directoire de la BCE, à l'Institut italien d'études politiques internationales (ISPI) de Milan.

Le banquier central juge impératif que l'Europe "garde le contrôle de son destin alors que les développements géopolitiques remodèlent la carte mondiale". Concrètement la mise en place d'une nouvelle "capacité budgétaire européenne" permettrait de financer le renforcement de la sécurité énergétique et de la transition verte qui constituent "des biens publics européens", a soutenu M. Panetta. Un tel effort s'appuierait sur l'expérience du plan de relance européen de 2020, baptisé "Next Generation", financé par des émissions de dette commune pour stimuler l'activité économique des Vingt-sept après le pic de la pandémie.

Ce plan prévoit 672 milliards d'euros de subventions et de prêts devant être accordés aux pays membres de l'UE, dans le cadre d'un programme global de 750 milliards d'euros. Malgré le précédent de ce plan, la question de l'émission de dettes communes reste très débattue dans l'Union, divisant notamment (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Hôpital : un service de gériatrie use d'un moyen original pour recruter des soignants
Face à la hausse des coûts de l'énergie, cette ville décide de fermer sa mairie… logée dans un château
Des professionnels du vol ont dérobé près de 400.000 euros d'équipements dans un... hôpital
Les médecins généralistes réclament une hausse importante du tarif des consultations
Des pirates russes aux manettes d'une cyberattaque d'envergure en Australie ?