La bourse ferme dans 1 h 9 min
  • CAC 40

    6 242,75
    -24,53 (-0,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 999,30
    -15,50 (-0,39 %)
     
  • Dow Jones

    33 856,39
    +40,49 (+0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,2061
    +0,0043 (+0,36 %)
     
  • Gold future

    1 780,20
    -1,80 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 926,65
    -5 016,43 (-10,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 130,80
    +6,90 (+0,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,93
    +0,50 (+0,81 %)
     
  • DAX

    15 222,92
    -97,60 (-0,64 %)
     
  • FTSE 100

    6 914,73
    -23,51 (-0,34 %)
     
  • Nasdaq

    13 932,39
    +113,98 (+0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 154,76
    +19,78 (+0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3852
    +0,0009 (+0,07 %)
     

La Banque Postale : un « bail réel solidaire » pour payer le logement 30% moins cher

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture
Un immeuble en construction
Un immeuble en construction

La propriété est une valeur refuge ! D’après l’Insee, près de 58% des Français sont aujourd’hui propriétaires de leur logement, contre 50% il y a 30 ans. Si ces dernières années, la baisse des taux d’intérêt a pu faciliter le passage à l’acte, la forte hausse des prix de l’immobilier a, à l’inverse, pu en décourager plus d’un. Toujours selon les statisticiens de l’Insee, les prix, dans le neuf et l’ancien confondus, ont en moyenne bondi de près de 20% depuis 6 ans. Ils ont même été multipliés par 2,5 depuis l’an 2000, d’après l’indice Notaires-Insee.

Dans ce contexte, plusieurs initiatives, venant de l'Etat mais aussi du secteur privé et notamment de start-ups, ont vu le jour pour tenter de contrecarrer l’inflation immobilière. Parmi elles, le Bail réel solidaire, abrégé BRS, est un dispositif créé par l'Etat en 2017 pour permettre à des ménages modestes d’acquérir un logement, dans des zones tendues, avec une décote estimée en moyenne à 30% par rapport aux prix normaux. L’astuce du dispositif repose sur la dissociation entre le prix du terrain et le prix du bâti. Le ménage n’achète en effet que les murs. Le terrain est lui acquis par un organisme spécifique, sous agrément, qui le loue à l’acquéreur pendant 18 à 99 ans selon la durée du bail fixée.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Ticket resto : pourquoi votre commerçant ne prend pas (toujours) la carte
- La Lidl watch défie Apple pour 65 euros
- Crédit immo : allez-vous devoir vous assurer contre le chômage pour emprunter ?