Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 054,43
    -616,61 (-1,55 %)
     
  • Nasdaq

    16 693,41
    -108,13 (-0,64 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0811
    -0,0016 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 245,18
    -2 103,64 (-3,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 458,71
    -43,95 (-2,93 %)
     
  • S&P 500

    5 260,77
    -46,24 (-0,87 %)
     

Banque en ligne PCS : des clients privés de leurs prestations sociales

WavebreakMediaMicro/Adobe Stock

Nicolas est à bout. Ce client de la banque en ligne PCS se retrouve en grande difficulté. «Ça fait pratiquement deux semaines qu’il me reste trois centimes sur mon compte. Pour faire les courses avec trois centimes, c’est juste pas possible. Je ne pourrais pas vivre, pas survivre, tout simplement», témoigne-t-il auprès de BFM-TV, ce mardi 14 mai. Désespéré, l’homme ne reçoit plus aucune prestation sociale à cause de sa banque qui bloque ses versements.

«J’attends qu’on nous donne une vraie réponse, qu’on soit transparent avec nous. S’il y a un problème, qu’on nous le dise, mais qu’on ne nous laisse pas sans réponse», déplore-t-il. Nicolas attend de toucher plus de 450 euros. Comme lui, de nombreux clients seraient aujourd’hui en détresse. Kevin, lui, ne peut plus payer son loyer ni voir ses enfants comme il le voudrait. Le jeune homme espère voir arriver sur son compte plus de 1 200 euros. «Ce matin, j’ai pris le train à 8h03 et j’ai pris une amende de 100 euros, parce que je devais aller voir mes enfants», raconte-t-il à BFM TV.

Selon Philipp Aïm, directeur général de Creacard qui commercialise les cartes PCS, ces difficultés sont l'une des conséquences de la mise en liquidation volontaire du prestataire irlandais de l'entreprise, qui fournissait les Iban et les cartes prépayées. Près de 400 problèmes ont ainsi été recensés ce mois-ci. Le responsable assure en outre que toutes les situations sont traitées au cas par cas. Par ailleurs, dès le mois de juin, la société fera appel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les dépenses contraintes des Français en baisse, bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat ?
Placements : copier les investissements des ultrariches, c'est possible
Immobilier : votre achat en viager vous a rapporté gros ? Racontez-nous !
Impôts : voici les erreurs à absolument éviter lors de votre déclaration de revenus
Déclaration de revenus : pensez à ces crédits et réductions d’impôt si vous aidez un parent dépendant