Marchés français ouverture 7 h 29 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    -230,04 (-1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 529,74
    +121,57 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2090
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • BTC-EUR

    40 306,69
    -1 105,13 (-2,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    974,36
    -12,29 (-1,25 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

Une baisse du taux de chômage tout en nuances

Source AFP
·1 min de lecture
Le taux de chômage était de 8 % au quatrième trimestre 2020 en France, contre 9,1 % au troisième trimestre.
Le taux de chômage était de 8 % au quatrième trimestre 2020 en France, contre 9,1 % au troisième trimestre.

Le chiffre peut sembler être une bonne nouvelle, mais il ne faut pas se réjouir trop vite, affirme l'Insee. Le taux de chômage a fortement reculé, à 8 % au quatrième trimestre 2020 contre 9,1 % au troisième, revenant à son niveau d'avant-crise. Une baisse « en partie en trompe-l'?il » selon l'Institut national de statistiques, du fait qu'un certain nombre de personnes ont renoncé à chercher un emploi à cause du second confinement.

Pour être chômeur au sens du Bureau international du travail (BIT), il faut en effet avoir effectué une démarche de recherche d'emploi au cours des quatre dernières semaines et se déclarer disponible dans les deux semaines pour occuper un emploi. « Ces deux comportements, disponibilité et recherche, ont été plus ou moins affectés par les limitations de circulation des personnes et par la perception que ces dernières avaient des possibilités offertes sur le marché du travail en cette période de crise sanitaire », explique l'Insee.

Plus d'informations à suivre sur Le Point?

À LIRE AUSSIRoux de Bézieux : « Les salariés sont fatigués psychologiquement »