Marchés français ouverture 4 h 3 min
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,88 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,90 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 766,51
    -11,39 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0583
    +0,0052 (+0,50 %)
     
  • HANG SENG

    19 331,90
    +656,55 (+3,52 %)
     
  • BTC-EUR

    16 266,35
    +117,51 (+0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    407,91
    +6,49 (+1,62 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     

Axa supprime près de 200 postes en France

Loïs Larges

La situation se tend au sein d'Axa. Le géant français de l'assurance a signé, le 17 octobre, avec ses partenaires sociaux un plan de départ volontaire au sein d'Axa Group Operations (GO), sa filiale chargée de la technologie. Créée en 2019, celle-ci a pour objectif de concentrer "ses missions sur des services à plus haute valeur ajoutée", précisait mercredi un porte-parole, en marge de la présentation des résultats trimestriels, rapporte le journal Les Échos, vendredi 4 novembre. Or, ce recentrage, qui permettrait de gagner en efficacité et en compétitivité, a pour conséquence la suppression d'une centaine de postes.

Déjà en juillet dernier, dans le cadre d'un plan de départ volontaire au sein d'Axa Partners, l'assureur avait annoncé la suppression de 100 postes au sein de ses fonctions centrales, soit 1 % des effectifs. Créée en 2015, cette filiale, qui comprend les services d'assistance ou l'assurance emprunteur, rassemble les activités de partenariat du groupe, rappelle le journal. Elle a par ailleurs changé de direction l'an dernier.

Or, ces mesures ont lieu sur fond de négociations salariales chez AXA France. En janvier, la direction a accordé une augmentation générale de 1,4 % pour les non-cadres (et de 0,6 % pour les cadres), mais la CFDT réclame un rattrapage rétroactif de l'inflation au 1er juillet. Une décision devrait être prise le 17 novembre, après les élections professionnelles.

En attendant, une majorité des 700 salariés, qui dépendent de la convention collective (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk : Twitter se sépare de la moitié de ses effectifs dans le monde
TF1 et Canal+ signent un "nouvel accord de distribution"
Sport : le nouvel équipement à 400 euros qui arrive sur les pelouses de rugby
Camaïeu : plus de 300 ex-salariés poursuivent le combat en justice
Airbus finalise une méga-commande de 140 avions pour des compagnies chinoises