Publicité
Marchés français ouverture 2 h 2 min
  • Dow Jones

    39 806,77
    -196,82 (-0,49 %)
     
  • Nasdaq

    16 794,88
    +108,91 (+0,65 %)
     
  • Nikkei 225

    39 041,63
    -28,05 (-0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0861
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    19 234,33
    -401,89 (-2,05 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 274,73
    +3 468,14 (+5,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 527,26
    +172,84 (+12,75 %)
     
  • S&P 500

    5 308,13
    +4,86 (+0,09 %)
     

Avion : comment augmenter ses chances d’être surclassé ?

Avion : comment augmenter ses chances d’être surclassé ? (Crédit : Getty Images) (Getty Images)

Profiter du confort de la classe affaires en payant le prix de base du billet d'avion, c’est possible. À condition que toutes les planètes s'alignent en même temps.

  • La fidélité, ça paye

Sur terre comme dans les airs, la fidélité est souvent récompensée. De manière générale, les compagnies aériennes vont toujours préférer valoriser les passagers habitués à voler avec eux. Quitte à cumuler les cartes de fidélité même si vous ne voyagez que deux ou trois fois par an ? Un professionnel du secteur interrogé par Skyscanner en 2018 recommande d’adhérer au programme fidélité du transporteur dès que possible. "Même si c’est au niveau le plus bas, vous serez toujours récompensé. Et je sais cela d’un ami qui travaille chez British Airways. J’ai donc une carte pour chaque compagnie aérienne", explique-t-il.

À LIRE AUSSI >> Avion : pourquoi il faut toujours détruire sa carte d’embarquement et son billet après le vol

PUBLICITÉ

Les passagers ayant cumulé le plus de miles seront prioritaires si une place se libère à l’avant de l’appareil. Sans oublier que les miles et les points de fidélité peuvent être utilisés pour acheter des surclassements. Pour les compagnies, il est plus intéressant d’offrir un vol surclassé à un client régulier dans l’espoir que celui-ci réserve directement une classe supérieure lors de sa prochaine réservation. Du gagnant-gagnant pour les deux parties.

  • Bien choisir son jour

La science du timing n’est pas donnée à tout le monde. Pour multiplier vos chances d’être surclassé, il faut à tout prix éviter de voyager en même temps que les hommes et femmes d’affaires. Préférez donc voler à des périodes où les voyageurs habitués à la classe affaires sont moins susceptibles de prendre l’avion : les week-ends, les jours fériés, les vacances scolaires et les mois de juillet et août sont de bonnes options. Si possible, optez plutôt pour un vol en fin de matinée ou en début d’après-midi.

  • Voyager seul

Pour optimiser ses chances de bénéficier d’un siège en classe affaires, voyager en solitaire est une excellente idée. Si une place se libère, le chef de cabine va plus naturellement se tourner vers les passagers qui voyagent seuls. Les groupes de trois ou plus peuvent quant à eux faire une croix sur leurs rêves de surclassement. Pour les couples, notamment pour les voyages de noces, n’hésitez pas à faire passer le message dès l’enregistrement avec un sourire. Au cas où deux sièges sont libres, la compagnie aérienne n’hésitera pas à vous faire plaisir si elle le peut.

À LIRE AUSSI >> Vacances : 4 conseils pour éviter de perdre sa valise à l’aéroport

  • Être bien habillé et courtois

Entre confort et surclassement, il faut parfois faire un choix. S’il n’est pas nécessaire d’arriver en costume trois pièces ou en robe de soirée pour espérer passer à l’avant de l’avion, certains chefs de cabines ne plaisantent pas avec l’apparence. Même en cochant tous les critères cités plus haut, un passager qui porte un short, des tongs ou un jogging n’a absolument aucune chance d’être surclassé. Chez certaines compagnies aériennes, le combo jean-baskets est lui aussi proscrit. Enfin, et c'est peut-être le plus important, n’oubliez pas non plus d’être courtois et sympathique pour vous démarquer. Un sourire, une plaisanterie ou un petit mot gentil à l’endroit du personnel navigant peut parfois faire la différence.

VIDÉO - Pourquoi les avions sont-ils blancs ?