La bourse ferme dans 5 h 1 min
  • CAC 40

    6 559,48
    +5,62 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 779,76
    +2,95 (+0,08 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0195
    -0,0063 (-0,61 %)
     
  • Gold future

    1 792,00
    -23,50 (-1,29 %)
     
  • BTC-EUR

    23 733,65
    -679,69 (-2,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,88
    +2,60 (+0,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,10
    -3,99 (-4,33 %)
     
  • DAX

    13 789,04
    -6,81 (-0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 496,51
    -4,38 (-0,06 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    +324,80 (+1,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2069
    -0,0070 (-0,57 %)
     

Automobilistes, attention : ces pays font suivre les amendes en France

La saison estivale est enfin lancée. Et comme chaque année, de nombreux automobilistes vont prendre la route pour partir à l’étranger. Gare à ceux qui ne respecteront pas le code de la route en vigueur. Depuis le 11 mars 2015, une Directive de l'Union européenne permet l’échange d’informations sur les infractions routières entre les États membres. Excès de vitesse, feu rouge, conduite en état d’ivresse, non-port de la ceinture (ou du casque pour les deux-roues) : les poursuites sont possibles pour huit types d’infractions.

Ainsi, un conducteur français flashé par un radar ou pris en faute par une caméra de surveillance dans un pays étranger ayant signé l’accord sera verbalisé. Il recevra l’amende quelques semaines plus tard dans sa boîte aux lettres. En revanche, il ne perdra pas de points sur son permis de conduire. Et pas de jaloux, cette mesure est réciproque : les conducteurs étrangers devront aussi s’acquitter d’une amende en cas d’infraction commise sur le sol français.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Auto

En 2015, seulement six pays avaient signé un échange d’informations des données avec la France. Il s’agit de l’Allemagne, de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de la Pologne et de la Roumanie. Mais la liste s’est allongée au fur et à mesure des années. L’Autriche, l’Italie et le Luxembourg sont venus gonfler les rangs en 2016, avant que neuf autres pays signent l’accord les trois années suivantes : la Hongrie, le Portugal, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

En voiture, mettre ses pieds sur le tableau de bord est extrêmement dangereux
Frais kilométriques : bientôt un coup de pouce pour les bénévoles
Honda : des pirates pourraient déverrouiller et démarrer les voitures à distance
Les petits excès de vitesse pourraient ne plus être sanctionnés par un retrait de points dès 2023
Radars : trop de PV, les délais de traitement rallongés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles