La bourse ferme dans 6 h 25 min
  • CAC 40

    6 574,70
    +20,84 (+0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 786,61
    +9,80 (+0,26 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0212
    -0,0045 (-0,44 %)
     
  • Gold future

    1 799,70
    -15,80 (-0,87 %)
     
  • BTC-EUR

    23 565,44
    -777,49 (-3,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    571,82
    +0,54 (+0,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,97
    -2,12 (-2,30 %)
     
  • DAX

    13 813,09
    +17,24 (+0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 512,74
    +11,85 (+0,16 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    +324,80 (+1,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2080
    -0,0059 (-0,49 %)
     

Il y aura bientôt des pubs dès la page d’accueil de l’App Store

Après avoir mené la vie dure aux éditeurs de publicités, Apple va en ajouter. Sur la page d’accueil de l’App Store, il y aura bientôt des suggestions sponsorisées.

Surprise du vendredi soir, Apple a annoncé le 29 juillet 2022, par le biais de trois médias ultra-spécialisés (9to5mac, MacRumors et AppleInsider), qu’elle prévoyait d’ajouter de nouveaux emplacements dédiés à la publicité sur l’App Store. Une annonce étonnante, dans le sens où les publicités sur l’App Store n’ont jamais fait l’unanimité (d’abord parce que ça ne ressemble pas à Apple, ensuite parce que les recommandations sont souvent mauvaises) et qu’Apple, ces derniers mois, a plutôt déclaré la guerre au marché de la publicité. On imagine qu’en choisissant trois sites qui lui sont historiquement favorables, Apple a volontairement tenté d’éviter les critiques.

De nouvelles pubs sur l’App Store, où exactement ?

En 2016 aux États-Unis, puis en 2018 en France, Apple a timidement ajouté des bandeaux publicitaires sur l’App Store. Seulement accessibles depuis l’onglet « Recherche », ces emplacements suggèrent des contenus sponsorisés aux utilisateurs d’iPhone et iPad.

Vous recherchez « Twitter » ? Il est possible qu’un logiciel qui vous permette d’accéder au réseau social ait payé pour apparaître en premier (ou l’inverse, Twitter est souvent passé devant les petites applications de cette façon). Cette pratique a souvent étonné les utilisateurs, sans toutefois nuire à l’expérience. Économiquement, on imagine que les développeurs s’y retrouvent autant qu’Apple.

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles