Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 682,05
    +246,82 (+0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 372,03
    -1,82 (-0,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Audiovisuel public : le gouvernement prévoit une fusion en 2026

Google Street View

Appelant de ses vœux la création d'un «pôle puissant», la ministre de la Culture Rachida Dati avait annoncé soutenir un regroupement rapide au sein d'une holding. Mais elle avait entretenu le flou quant à une possible intégration plus poussée, qui suscite des inquiétudes au sein du secteur. Il est «proposé un rapprochement en deux étapes» : «la création au 1er janvier 2025 d’une société holding à la tête d’un groupe réunissant France Télévisions, Radio France, France Médias monde et l'INA» puis «la fusion au 1er janvier 2026 des filiales au sein de la société France Médias», explique le gouvernement dans l'exposé d'un de ses 28 amendements déposés vendredi.

«L'ensemble des biens, droits et obligations» de ces sociétés «sont transférés à la société France Médias» avec effet au 1er janvier 2026, détaille l'amendement gouvernemental clé d'une vingtaine de pages. Il ajoute un chapitre nouveau au texte au menu de la commission des Affaires culturelles en première lecture, de mardi après-midi à mercredi. Ce texte est une proposition de loi issue du Sénat, qui sera ensuite débattue dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale les 23 et 24 mai. Les syndicats de Radio France ont déjà dit leur opposition à «toute forme de fusion» et appellent à la grève à ces dates à la fin du mois.

Rachida Dati, qui ne veut pas perdre de temps, a prévu de recentrer le texte sénatorial sur les questions de gouvernance. Superpuissant, «Le PDG de la société France Médias est nommé pour cinq ans par l’Arcom», (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pfizer et AstraZeneca vont investir près d’un milliard de dollars en France
Une startup suisse planche sur des drones tueurs autonomes pour l'Ukraine
Louer un van plutôt qu'une chambre Airbnb : la solution bon marché pour les vacances d'été ?
ExxonMobil lourdement condamné pour avoir causé le cancer d'un mécanicien
Football : le contrat renouvelé entre la FFF et Nike bat des records