La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 414,34
    -193,82 (-1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Au Royaume-Uni, près de trois tentatives de vol de carburant par jour dans les stations essences

C'est un seuil symbolique qui vient d'être dépassé au Royaume-Uni : celui du plein à 100 livres (soit 117 euros) pour une voiture familiale de 55 litres. C'est dans ce contexte que le pays, où l'inflation atteint 9%, observe une recrudescence des tentatives de vol de carburant. Selon The Guardian dans un article du samedi 11 juin, les stations-service font face à trois tentatives de vol de carburant par jour, en moyenne. Certains essaient de filer à l'anglaise, en tentant de partir sans payer, pendant que d'autres prétendent avoir oublié leur porte-monnaie à la maison.

En vérité, il y a deux types de voleurs, résume Luke Bosdet, un porte-parole de l'AA (The Automobile Association) : "les désespérés et les organisés." Il y a ceux qui "dépendent de leur voiture, de leur moto ou de leur scooter pour se rendre à leur travail, mais dont les finances ont été mises à mal par la crise du coût de la vie. Le vol de carburant devient alors un acte de désespoir. Et puis il y a les voleurs organisés qui considèrent que le prix élevé d'un produit essentiel est très lucratif et facile à revendre", poursuit-il.

À l’instar de l'État français, qui a mis en place une aide de 18 centimes d'euro par litre en avril, le gouvernement britannique a introduit une réduction de 5 pences (environ 6 centimes d'euro) de la taxe sur le carburant en mars, mais certains estiment soit que la réduction n'est pas répercutée à la pompe, soit que celle-ci n'est pas suffisante au vu des prix qui ont explosé depuis le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les hôtels qui coûtent plus chers aux Etats-Unis, les 555 millions d'euros qui ont été versés par l'Australie à Naval Group… Le flash éco du jour
Selon les géants de l'hôtellerie américaine, les prix des chambres vont augmenter
Moderna : le vaccin contre le Covid-19 jugé sûr et efficace chez les jeunes enfants
Comment un A330 pourrait se transformer en pied-à-terre de luxe
Vous pourrez bientôt vous inscrire à l'"académie du métavers" lancée par Meta, la maison-mère de Facebook

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles