Marchés français ouverture 4 h 27 min
  • Dow Jones

    29 823,92
    +185,32 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    12 355,11
    +156,41 (+1,28 %)
     
  • Nikkei 225

    26 756,37
    -31,17 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,2083
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    26 534,92
    -32,76 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    15 353,80
    -187,57 (-1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    364,34
    -15,52 (-4,09 %)
     
  • S&P 500

    3 662,45
    +40,82 (+1,13 %)
     

Attentat à Nice - ce que l'on sait, le point sur l'enquête

·2 min de lecture

Trois personnes ont été tuées dans l'attentat commis contre une église de Nice, jeudi matin. L'assaillant a été «neutralisé» par la police. 

Trois personnes ont été tuées jeudi, dont au moins deux égorgées, à l'intérieur de la basilique Notre-Dame-de-l'Assomption de Nice lors d'une attaque au couteau dont l'auteur, un jeune Tunisien fraîchement débarqué en Europe, a été arrêté et grièvement blessé.

Voici ce que l'on sait de cet attentat qui survient deux semaines après la décapitation de Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie dans un collège de Conflans-Saint-Honorine (Yvelines), assassiné après avoir montré des caricatures de Mahomet aux élèves d'une de ses classes.

Lire aussi :Attentat de Nice - Emmanuel Macron : "C'est la France qui est attaquée"

Que s'est-il passé ?

A 08H29, l'auteur des faits "entre dans la basilique et y restera un peu moins d'une demi-heure, période durant laquelle il s'attaque à 3 victimes", a relaté le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard lors d'une conférence de presse jeudi soir à Nice.

A 08h54, une des victimes, qui succombera peu après à ses blessures, s'enfuit par le côté gauche de l'édifice.

C'est alors que la police municipale, alertée par un témoin, intervient et se retrouve face au tueur dans le couloir de cette entrée latérale de l'église.

"Cet homme s'était avancé vers eux de manière menaçante en criant +Allah Akbar+, les contraignant alors à faire usage d'abord d'un pistolet à impulsions électriques puis en faisant feu à plusieurs reprises avec leur arme de service", a rapporté M. Ricard.

Quatorze étuis de balles seront retrouvés au sol. Le suspect, grièvement blessé, est transporté à l'hôpital. "Son pronostic vital reste actuellement engagé", a précisé le magistrat.

Qui sont les victimes ?

Les victimes sont trois paroissiens qui étaient présents dans cette église, en plein cœur de Nice, à quelques(...)


Lire la suite sur Paris Match