Marchés français ouverture 5 h 56 min
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 706,48
    -519,60 (-1,84 %)
     
  • EUR/USD

    1,0515
    -0,0013 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    18 722,71
    -13,73 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    16 105,14
    -300,50 (-1,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,47
    -4,69 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     

Assurance vie : dernier délai pour transférer votre contrat vers un PER

épargne
épargne

Vous détenez une assurance vie de plus de 8 ans et vous souhaitez la transformer en épargne retraite et donc transférer votre argent sur un Plan Epargne Retraite (PER) ? Vous pouvez le faire d'ici la fin de l'année en bénéficiant d'un avantage fiscal.

Depuis l'instauration de la loi Pacte en 2019, les épargnants ont la posssibilité de transférer leur contrat d'assurance vie sur un PER. Pour profiter du dispositif, vous devez toutefois remplir certaines conditions :

  • Avoir un contrat de plus de 8 ans.

  • Avoir moins de 57 ans et donc être à plus de 5 ans de l'âge de départ à la retraite fixé à 62 ans.

  • Réinvestir l'intégralité des sommes présentes sur le contrat d'assurance vie sur le PER. Il n'est donc pas possible de n'en placer d'une partie et d'en récupérer une autre.

Un avantage fiscal non négligeable

Votre contrat d'assurance vie, s'il a été ouvert il y a plus de 8 ans, vous permet de bénéficier, en cas de rachat partiel, d'un abattement fiscal annuel qui s'élève à 4 600 euros pour une personne seule et 9 200 euros pour un couple soumis à imposition commune. En cas de transfert vers un PER, cet abattement fiscal est doublé ! Il passe donc respectivement à 9 200 pour une personne seule et 18 400 euros pour un couple.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit immobilier : est-il encore intéressant de faire un remboursement anticipé ?
- Prime inflation, impôt sur le revenu... Ces réformes ont surtout profité aux plus aisés
- Salaire : combien la prime Macron vous a-t-elle vraiment rapporté ?