La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 695,24
    -238,15 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Assurance auto et habitation : pourquoi vos primes vont encore augmenter en 2023

Courbe avec passage dans le rouge
Courbe avec passage dans le rouge

La pression s'annonçait terrible, mais le sommet a accouché d'une souris. Reçu mardi au ministère de l'Economie, les assureurs ont validé la demande de Bruno Le Maire de modérer leurs tarifs sous l'inflation en 2023 sans pour autant prendre d'engagements contraignants. « Je pense que nous sommes parvenus au meilleur accord possible dans une situation qui est très tendue pour le monde de l'assurance », a déclaré le ministre à l'issue de la rencontre. Malgré le poids des évènements climatiques depuis janvier, « nous partageons l'ambition du ministre qui est d'aider à lutter pour le pouvoir d'achat », a abondé Florence Lustman, la présidente de France Assureurs qui regroupe une large part des acteurs de la place.

Résultat, comme attendu, les assureurs se sont engagés à remettre un chèque auto de 100 euros à destination des chômeurs de moins de 25 ans. Des avancées ont aussi été enregistrées pour supprimer la vignette verte en assurance auto et Bercy incite à faire plus pour l'utilisation de pièces de réemploi dans le cadre des réparations. D'autres « engagements individuels » de la part des compagnies et au cas par cas, à destination des publics les plus fragiles, devraient suivre. Par exemple, la Macif ou la Matmut ont annoncé des gestes vers les étudiants ou certains contrats très spécifiques comme les véhicules électriques. Par contre, aucun engagement général sur le niveau de la prime du reste des contrats n'a été pris.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : cette case méconnue qui vous prive d'une exonération, comme des millions d'épargnants
- Crédit conso : attention aux arnaques des faux agents de la Banque de France
- N26 ou Revolut : laquelle de ces néobanques choisir ?