La bourse ferme dans 2 h 5 min
  • CAC 40

    4 877,29
    -51,99 (-1,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 194,86
    -33,01 (-1,02 %)
     
  • Dow Jones

    28 308,79
    +113,37 (+0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1855
    +0,0027 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 929,90
    +14,50 (+0,76 %)
     
  • BTC-EUR

    10 462,06
    +1 114,67 (+11,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    248,56
    +9,65 (+4,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    40,90
    -0,80 (-1,92 %)
     
  • DAX

    12 624,99
    -111,96 (-0,88 %)
     
  • FTSE 100

    5 805,48
    -83,74 (-1,42 %)
     
  • Nasdaq

    11 516,49
    +37,61 (+0,33 %)
     
  • S&P 500

    3 443,12
    +16,20 (+0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    23 639,46
    +72,42 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    24 754,42
    +184,88 (+0,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,3083
    +0,0136 (+1,05 %)
     

« On assiste à une bascule du système capitaliste »

Propos recueillis par Michel Revol
·1 min de lecture
Selon l'économiste, la crise sanitiare devrait durablement modifier les modes de production et de transport, à la faveur du climat.
Selon l'économiste, la crise sanitiare devrait durablement modifier les modes de production et de transport, à la faveur du climat.

Il y a pile un an, il publiait Le Tic-Tac de l'horloge climatique, un titre qui soulignait l'urgence de réduire nos émissions de gaz à effet de serre parce que le climat, lui, ne peut plus trop attendre. Un an et une crise du coronavirus plus tard, Christian de Perthuis remet ça avec un nouvel ouvrage (1). Notre homme serait presque rassuré. Grâce à la pandémie, si l'on peut dire, les émissions de gaz à effet de serre ont chuté de 8 % en 2020, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), cinq fois plus qu'après la crise de 2008. Perthuis, qui fut l'un des concepteurs de la taxe carbone, ne croit d'ailleurs pas à un « effet rebond », c'est-à-dire à un rattrapage des émissions une fois la reprise économique engagée, comme après 2008. Deux raisons expliquent sa conviction : le trou d'air est trop important pour être comblé, et les mentalités changent. L'infime virus bouleverse l'économie mondiale et accélère les mutations de fond déjà engagées avant sa propagation. Professeur d'économie à Paris-Dauphine et fondateur de la chaire Économie du climat, Christian de Perthuis l'espère : les émissions de gaz à effet de serre devraient décélérer et la courbe des températures, enfin s'inverser. Le « tic-tac de l'horloge climatique » pourrait donc être ralenti ?

Le Point : À première vue, Covid et CO2 n'ont pas grand-chose à voir l'un avec l'autre. Pourquoi les avoir associés dans votre livre ?

Christian de Perthuis (ici en 2015) © leemage via AFPChristian de Per [...] Lire la suite