Marchés français ouverture 3 h 8 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 764,69
    -99,63 (-0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,1908
    -0,0017 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 708,93
    -389,36 (-1,34 %)
     
  • BTC-EUR

    42 438,43
    +377,29 (+0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 021,99
    +78,82 (+8,36 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

Arrêts maladie : les salariés européens les plus souvent absents sont…

european flags in the wind
european flags in the wind

Plus un pays indemnise favorablement l’arrêt maladie, plus les salariés sont absents pour raison de santé.

La France, mauvais élève par rapport à ses voisins européens. Les salariés de l’Hexagone sont en effet dans la moyenne supérieure de l’absentéisme sur arrêt maladie en Europe.

C’est ce que révèle Bfm Business, qui a comparé plusieurs études pour parvenir à cette conclusion. Les salariés français seraient ainsi absents 16,6 jours en moyenne par an pour raison médicale. C’est sensiblement équivalent aux données de l’Allemagne (15,2 jours) et de l’Italie, qui distingue privé (19 jours) et public (17,9 jours).

Mais c’est largement supérieur à nos voisins belges (14 jours), mais surtout espagnols ( 10 jours) et britanniques (5,3 jours).

71% de Français se disent “toujours présents”

Pour expliquer de tels écarts, il faut se pencher sur le mode d’indemnisation des salariés en arrêts maladie. Alors qu’en France, un malade perçoit au minimum 20% de son salaire lors de la première semaine de son arrêt, ce taux tombe à 9% au Royaume-Uni. Ce qui consiste une motivation pour les salariés britanniques à aller travailler malgré la maladie.

À noter qu’en France, le taux d’absentéisme au travail, pour raison médicale ou non, est en moyenne de 4,55% en 2015. Dans le secteur privé, 71% des Français se disent “toujours présents”, contre 84% chez les Britanniques et seulement 41% en Italie.