La bourse ferme dans 6 h 5 min
  • CAC 40

    7 171,33
    +38,98 (+0,55 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,61
    +20,30 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0749
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 895,10
    +10,30 (+0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    21 573,06
    -38,94 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,33
    +8,38 (+1,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,20
    +1,06 (+1,37 %)
     
  • DAX

    15 443,26
    +122,38 (+0,80 %)
     
  • FTSE 100

    7 925,04
    +60,33 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2094
    +0,0042 (+0,34 %)
     

Arrêtés en flagrant délit de cambriolage, ils proposent une partie du butin aux policiers

PIXABAY

Le vendredi 13, ça passe ou ça casse pour les superstitieux. Pour ces cambrioleurs, c'était plutôt une soirée de malchance. Comme l'explique Nice-Matin, la scène se joue aux alentours de 21h30. La police reçoit un appel de propriétaires d'une villa à Antibes car leur alarme s'est déclenchée alors qu'ils sont absents. Le propriétaire voit à travers ses caméras de vidéo-surveillance que deux hommes cagoulés sont en train de visiter les lieux. Deux équipes se rendent donc sur place : une de la police nationale et une autre de la BAC (brigade anticriminalité).

Les forces de l'ordre se rendent compte immédiatement de l'ampleur des dégâts avec une villa sans dessus-dessous, des objets disséminés sur le sol et des tiroirs vidés. Ils entendent aussi encore du bruit et vont se retrouver face à face avec les malfrats. Ils sont arrêtés. Sur l'un d'eux, un agent retrouve de la cocaïne, de la drogue que le malfrat aurait trouvé dans la villa… Puis le second leur fait une offre étrange : 50.000 euros en échange de leur liberté. Il devient aussi véhément en menaçant de les retrouver chez eux s'ils n'acceptent pas.

Finalement, les deux hommes sont interpellés, mais l'un des deux feint un malaise. Par mesure de précaution, il sera emmené à l'hôpital, précise Nice-Matin. Mais là encore, il essaiera de ruser en tentant de s'enfuir. Sans grande réussite. En garde à vue, ils auraient reconnu les faits de cambriolage. Les deux individus étaient déjà connus des services de police pour des faits similaires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

DIRECT - Grève du 19 janvier contre la réforme des retraites : le cortège parisien va s'élancer
Pourquoi Emmanuel Macron est en Espagne pendant la grève contre la réforme des retraites
Santé : les députés valident l’accès direct aux infirmiers, kinés et orthophonistes
BCE : l'économie de la zone euro résiste mieux que prévu
Quels sont les avions de chasse que va livrer la Russie à l'Iran ?