La bourse ferme dans 1 h 53 min
  • CAC 40

    6 243,39
    -142,60 (-2,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 925,20
    -98,15 (-2,44 %)
     
  • Dow Jones

    34 383,60
    -359,22 (-1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2157
    +0,0022 (+0,18 %)
     
  • Gold future

    1 818,60
    -19,00 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    45 500,11
    -2 330,74 (-4,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 577,70
    +1 335,02 (+550,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,77
    -1,15 (-1,77 %)
     
  • DAX

    15 039,10
    -361,31 (-2,35 %)
     
  • FTSE 100

    6 925,17
    -198,51 (-2,79 %)
     
  • Nasdaq

    13 183,29
    -218,56 (-1,63 %)
     
  • S&P 500

    4 133,17
    -55,26 (-1,32 %)
     
  • Nikkei 225

    28 608,59
    -909,71 (-3,08 %)
     
  • HANG SENG

    28 013,81
    -581,89 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,4127
    +0,0005 (+0,04 %)
     

Arnaque à l’horodateur : méfiez-vous si un automobiliste vous demande de l’aide

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
Arnaque à l’horodateur : méfiez-vous si un automobiliste vous demande de l’aide

Restez sur vos gardes si un automobiliste vous demande de payer sa place de stationnement en échange d’un billet. Il pourrait bien s’agir d’une arnaque.

C’est une vieille arnaque qui revient en force cet été. L’escroquerie aux horodateurs continue de faire des victimes dans de nombreux départements français. Que ce soit à Draguignan, Strasbourg ou Cherbourg, les victimes sont nombreuses et la technique employée par les escrocs particulièrement bien rodée.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un automobiliste commence par repérer sa proie - si possible âgée et vulnérable - sur un parking payant. Une fois la future victime choisie, il feint n’avoir que des billets sur lui. Impossible donc de payer le stationnement puisque les horodateurs n’acceptent que la monnaie et la carte bancaire.

“Désolé, le paiement n’a pas fonctionné…”

Le piège est tendu. L’escroc demande alors à sa future victime de régler la note avec sa carte bancaire en échange d’un remboursement en billet immédiatement. Après tout, pourquoi refuser de tendre la main ?

Une fois la transaction réalisée, l’arnaqueur explique le paiement n’a pas abouti. Il profite du deuxième essai pour détourner l’attention de son âme charitable et s’enfuir avec sa carte bancaire. Le tout après avoir bien pris soin de mémoriser le code secret.

À LIRE AUSSI >> Attention à l’arnaque à l’investissement dans les places de parking

Face à cette recrudescence, la gendarmerie rappelle aux automobilistes de TOUJOURS composer le code secret en cachant le clavier avec sa main. Pensez aussi à noter le numéro figurant sur votre carte bancaire pour faire opposition plus rapidement en cas de vol.

Si jamais vous êtes victime ou témoin de cette arnaque, alertez immédiatement la police, précisez le lieu du vol et donnez - si possible - un signalement précis du suspect.