La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 432,08
    +194,55 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 768,84
    -55,12 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 476,87
    +91,62 (+0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,0799
    +0,0035 (+0,3240 %)
     
  • HANG SENG

    19 567,69
    -347,99 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    25 117,19
    -627,43 (-2,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    587,32
    -20,14 (-3,32 %)
     
  • S&P 500

    3 977,53
    +6,54 (+0,16 %)
     

Arnaque aux faux militaires : une quinquagénaire ruinée

Andrey Gonchar/Adobe Stock

Des individus usurpent l'identité de légionnaires et font mine de tomber amoureux de leurs victimes.

C'est une nouvelle forme d'arnaque sentimentale : l'arnaque aux faux militaires. Comme elle le raconte dans Actu.fr, une quinquagénaire a tout perdu après avoir été bernée par un jeune homme qui lui avait promis monts et merveilles. Tout commence à l'été 2019. En couple depuis 25 ans et mère de famille, Anna c'est son prénom, s'inscrit sur un groupe Facebook dédié aux séries télévisées. Un homme la contacte et lui envoie plusieurs messages. Si elle n'y prête guère attention au premier abord, elle va répondre au bout de cinq relances et les deux vont s'envoyer des photos. L'individu prétend être un légionnaire vivant dans les Bouches-du-Rhône.

Etonnement, et sans trop savoir pourquoi, la quinquagénaire attend impatiemment chaque jour les messages de l'homme auquel elle est en train de s'attacher. "Dans mon couple, c’était la routine après 26 ans de vie commune. Cet homme était attentionné, il me disait de belles choses. Ça m’a sortie de mon train-train", raconte-t-elle encore aujourd'hui. De l'autre côté, le prétendu légionnaire fait tout pour la rassurer et lui explique qu'un ami avait trouvé l’amour sur internet et qu’"il rêvait de la même chose". "Il était heureux d’être tombé sur moi", ajoute Anna.

Séparations, économies envolées…

L'homme va même à lui faire croire qu'elle est "la femme de sa vie" et qu'il veut un bébé avec elle. Elle y croit. Elle souhaite alors le rencontrer, mais à chaque fois le légionnaire repousse l'échéance. "Il avait toujours une excuse", se remémore-t-elle aujourd'hui. Et puis, il (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - FEMME ACTUELLE - Comment déjouer les arnaques sur Internet ?

Le médecin escroquait la CPAM grâce aux cartes Vitale de ses patients
Le gaz européen repasse sous 50 € le MWh, une première depuis septembre 2021
Réforme des retraites : une mobilisation en baisse dans la rue alors que les débats s'enlisent à l'Assemblée
Rififi dans les Baux de Provence : pourquoi le gestionnaire Culturespaces est condamné à une lourde amende
Réforme des retraites : une motion de censure a été déposée par Marine Le Pen