La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 609,15
    +34,79 (+0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 539,27
    +22,17 (+0,63 %)
     
  • Dow Jones

    30 218,26
    +248,74 (+0,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 842,00
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    15 790,47
    +61,72 (+0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    365,19
    -14,05 (-3,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    46,09
    +0,45 (+0,99 %)
     
  • DAX

    13 298,96
    +46,10 (+0,35 %)
     
  • FTSE 100

    6 550,23
    +59,96 (+0,92 %)
     
  • Nasdaq

    12 464,23
    +87,05 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    3 699,12
    +32,40 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    26 751,24
    -58,13 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    26 835,92
    +107,42 (+0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3438
    -0,0015 (-0,11 %)
     

Arnaque à l’emploi : attention à cette escroquerie qui cible les chômeurs

Cyprien Tardieu
·1 min de lecture
Arnaque à l’emploi : attention à cette escroquerie qui cible les chômeurs
Arnaque à l’emploi : attention à cette escroquerie qui cible les chômeurs

Prenez garde aux faux recruteurs qui vous font miroiter des offres d’emploi alléchantes. La gendarmerie de l’Indre appelle à la vigilance après avoir reçu plusieurs victimes ces dernières semaines.

Tout commence par un appel téléphonique alléchant avec la promesse d’un emploi - évidemment très intéressant et bien rémunéré - à la clé. Un échange s'installe alors entre vous et l’escroc. Vous recevez alors divers documents dont un chèque d’avance. C’est là que l’arnaque survient.

Après avoir gagné votre confiance, le faux employeur vous demande de lui renvoyer une partie de la somme sauf que le chèque que vous avez reçu est un faux. "Nous recevons dans nos unités chaque semaine, des victimes d’une arnaque à l’embauche”, alerte la gendarmerie de l’Indre sur Facebook.

À LIRE AUSSI >> "L’arnaque au président" : l’escroquerie aux faux ordres de virements qui coûte cher aux entreprises

Pour éviter de tomber dans le piège tendu par les escrocs souvent persuasifs, voici deux règles simples à avoir en tête.

  • Ne JAMAIS divulguer vos informations personnelles (numéro de sécurité sociale ou de compte bancaire, de permis de conduire..)

  • Ne versez pas d’argent et n’acceptez aucune somme sans avoir signé votre contrat de travail

Dans le doute, rapprochez-vous de l’entreprise pour être certain de l’honnêteté de la personne que vous avez au bout du fil.

Ce contenu peut également vous intéresser :