Marchés français ouverture 5 h 1 min
  • Dow Jones

    29 260,81
    -329,60 (-1,11 %)
     
  • Nasdaq

    10 802,92
    -65,00 (-0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    26 634,60
    +203,05 (+0,77 %)
     
  • EUR/USD

    0,9633
    +0,0021 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    17 814,58
    -40,56 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    20 532,18
    +793,40 (+4,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,49
    +20,39 (+4,71 %)
     
  • S&P 500

    3 655,04
    -38,19 (-1,03 %)
     

Après The Merge, les mineurs d’Ethereum ont déjà rebondi

L’update d’Ethereum bouleverse l’écosystème crypto, en introduisant un fonctionnement présenté comme plus vertueux. Mais, les retombées demeurent floues. Si The Merge marque la fin du mining sur une blockchain majeure, elle n’arrêtera sans doute pas cette activité.

Beaucoup d’incertitudes planent depuis « The Merge », la mise à jour d’Ethereum accomplie le 15 septembre 2022 par les développeurs de la plateforme. Marque-t-elle la mort des mineurs de fonds numériques ? Pas si vite. Dans la communauté crypto, on espérait le meilleur de cette mise à jour inédite, tout en se préparant au chaos, tant sur le plan technique que sur le marché. Le trading d’ethers (ETH), le token natif de ladite blockchain, se trouvait méticuleusement scruté, de peur que certains spéculateurs n’affolent les compteurs.

« Tout s’est finalement bien passé, tant techniquement que du côté des cours [ndlr : pas tant que ça, le prix de l’Ethereum a baissé]. Cela a presque été un non-événement », concède Julien Gourlet, fondateur et CEO d’Ilium, l’entreprise de Metz pionnière des mining pools sur Ethereum en France. Autrement dit, Ilium ne mine pas directement de la crypto, mais regroupe une clientèle composée de mineurs qui combinent leurs puissances de calcul.

Avec ce changement de paradigme technologique mené par Ethereum, le nouveau mécanisme de proof-of-stake (PoS) qui exclue les mineurs, le marché doit assurément se restructurer. On en voit les prémices.

[Lire la suite]