Publicité
La bourse ferme dans 5 min
  • CAC 40

    7 673,93
    +103,73 (+1,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 945,64
    +60,19 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    38 909,72
    +74,86 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0718
    -0,0030 (-0,28 %)
     
  • Gold future

    2 371,40
    +24,50 (+1,04 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 513,88
    -155,99 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,38
    -35,28 (-2,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,38
    +0,81 (+0,99 %)
     
  • DAX

    18 237,83
    +169,92 (+0,94 %)
     
  • FTSE 100

    8 267,23
    +62,12 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    17 867,71
    +5,48 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    5 492,42
    +5,39 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 633,02
    +62,26 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    18 335,32
    -95,07 (-0,52 %)
     
  • GBP/USD

    1,2676
    -0,0045 (-0,36 %)
     

Après Habitat, l’enseigne deco Interior’s dans la tourmente

Interior's

Après Habitat, c'est une autre marque d'ameublement française qui se retrouve dans l'œil du cyclone. Le couperet est tombé vendredi 24 mai pour l'enseigne d'ameublement Interior’s, fondée au Havre en 1977. Après avoir été placée en liquidation judiciaire fin avril, l'entreprise n'a malheureusement pas trouvé de repreneur. Faute de garanties financières, l'entreprise va licencier près de 200 salariés et fermer ses trente magasins. Le jugement du tribunal de commerce du Havre a mis fin à la poursuite d'activité, initialement autorisée jusqu'à fin juillet, rapporte Ouest France le 24 mai.

Au Havre, la marque Interior’s était bien connue pour ses meubles artificiellement vieillis, conçus pour remplacer des meubles anglais anciens. Son fondateur avait su séduire avec des meubles ornés en bois massif, dessinés en Normandie et fabriqués en France ou en Asie. Malgré cette identité forte, les difficultés se sont accumulées ces dernières années. En 2013, Jean-Michel Le Broussois a passé le flambeau à de nouveaux entrepreneurs, Olivier Elmalek et Edgard Bonte, promettant un renouveau pour Interior’s. Mais dix ans plus tard, la situation était toujours critique. Un plan de sauvegarde avait été lancé en 2022, mais les efforts n'ont pas abouti.

Dès 2022, les premiers signes de difficultés étaient visibles, et les magasins à Bordeaux et à Vannes avaient déjà commencé à liquider leurs stocks cette année-là. Aujourd'hui, c'est la fermeture définitive des portes qui est actée pour Interior’s, marquant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Marathon des Sables : «Notre but ? Des courses de rêve qui font oublier le coût de la participation»
Décathlon, Auchan…Qui est Barthélémy Guislain, qui pilote la galaxie Mulliez ?
Le secteur auto sous pression des résultats et de la Chine en Bourse… Une opportunité ?
TotalEnergies : Patrick Pouyanné reste à la tête du groupe pour les trois prochaines années
L'extraterrestre Elon Musk tacle la fusée européenne Ariane 6