Publicité
La bourse ferme dans 3 h 20 min
  • CAC 40

    7 933,52
    +6,09 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 889,14
    +11,37 (+0,23 %)
     
  • Dow Jones

    38 996,39
    +47,37 (+0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0817
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    2 060,60
    +5,90 (+0,29 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 648,45
    -384,89 (-0,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,70
    +1,44 (+1,84 %)
     
  • DAX

    17 773,22
    +95,03 (+0,54 %)
     
  • FTSE 100

    7 684,10
    +54,08 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    16 091,92
    +144,18 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    5 096,27
    +26,51 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2635
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Après les agriculteurs, la colère de la pêche côtière

Illustration Capital

Un vent de colère essaime partout en France : celui d’agriculteurs lassés de voir leur condition de travail et de vie dégringoler. Des cris qui résonnent aussi du côté des marins-pêcheurs. Loin de nos yeux, se joue au large des océans une guerre silencieuse entre la pêche artisanale et la pêche industrielle. Un affrontement inégal qui s'opère sur tous les terrains de bataille : environnementaux, sociaux et économiques.

C’est en tout cas, ce qu’a mis en lumière l’ONG Bloom dans son dernier rapport, publié mercredi 24 janvier. Il s’agit de «la toute première étude proposant une approche holistique du secteur pour sortir d’une «vision uniquement tournée vers la productivité», assure à Capital Lena Fréjaville, coordinatrice du rapport. L'association s’est appuyée sur les travaux d’un groupement de chercheurs de l’Institut Agro, de l’AgroParisTech et de l’EHESS-CNRS, qui ont comparé les données des flottilles françaises de l’Atlantique Nord-Est.

Il en ressort très nettement une sorte de «deux poids deux mesures» en défaveur des pêcheurs artisanaux. Moins polluants et pourvoyeurs de plus d’emplois que la pêche industrielle, ils sont pourtant ceux qui perçoivent le moins de quotas et de subventions.

Charles Draine suit depuis 20 ans le secteur de la pêche. Cet ex marin-pêcheur de Concarneau, ingénieur agronome spécialisé en gestion des pêches et président de l’association Pleine Mer - créée en 2019 pour promouvoir les passerelles entre monde de l’écologie et monde de la pêche -, a progressivement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Air France : scène de panique, la queue de l'Airbus A 350-900 touche le sol à l'atterrissage
La vente de cigarettes contrefaites fait un carton sur Facebook et Snapchat
La flambée de votre facture d'électricité sur un an, ces magasins Casino repris par le duo Intermarché-Auchan… Le Flash éco du jour
Présidentielle américaine : pourquoi le programme économique de Trump n'est pas une bonne nouvelle pour l'Europe
L’Assemblée nationale augmente de plus de 300 euros par mois les frais de mandat de députés