Marchés français ouverture 7 min
  • Dow Jones

    31 928,62
    +48,38 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 264,45
    -270,83 (-2,35 %)
     
  • Nikkei 225

    26 677,80
    -70,34 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0705
    -0,0032 (-0,30 %)
     
  • HANG SENG

    20 151,67
    +39,57 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 836,99
    +260,78 (+0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    663,89
    +8,06 (+1,23 %)
     
  • S&P 500

    3 941,48
    -32,27 (-0,81 %)
     

Cette animation met les astres du système solaire à l’échelle réelle

Pas facile de se représenter les différences de taille entre les principaux objets du système solaire, de la petite Cérès au gigantesque Soleil. Cette animation réussit à les mettre à l’échelle en taille, vitesse de rotation et inclinaison.

Le système solaire est immense, si bien qu’il s’avère complexe à représenter correctement. Comment représenter les objets qui le composent à la bonne échelle, afin de mieux rendre compte de la différence de taille entre, par exemple, notre Lune et l’imposant Soleil ?

Une animation, diffusée le 26 avril 2022 par le planétologue James O’Donoghue sur Twitter, aide à mieux se l’imaginer. Le scientifique a fait le choix d’y représenter divers objets célestes « à l’échelle en taille, en vitesse de rotation et en inclinaison » — les astres ne sont donc pas représentés en tenant compte de la véritable distance qui les sépare dans le système solaire. Ils sont animés les uns à côté des autres.

Farandole de planètes naines, de planètes et de la Lune devant le Soleil

Au début de cette animation, on retrouve les plus petits astres représentés, à savoir : les planètes naines Cérès et Pluton, la Lune, les planètes rocheuses Mars,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles