La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 697,96
    +366,58 (+1,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Alstom : une locomotive de manœuvre complètement autonome testée aux Pays-Bas

Wikimedia Commons

Alstom va-t-il lancer le train du futur ? Le constructeur ferroviaire français a fait rouler mardi 29 novembre une locomotive de manœuvre complètement autonome lors d'un essai aux Pays-Bas, avec une technologie de reconnaissance des obstacles qu'elle juge prometteuse dans les gares de triage avant une éventuelle application sur d'autres trains. Ce niveau d'automatisation le plus poussé, désigné "GoA4" dans la profession, "signifie que le démarrage, la conduite et l'arrêt sont entièrement automatisés, et que la gestion d'obstacles ou d'événements imprévus se fait sans l'intervention directe du personnel du train pendant les activités de manœuvre", a expliqué le groupe français dans un communiqué.

La locomotive a été confrontée à une personne, une voiture, un wagon et un aiguillage mal positionné, et a pu détecter les obstacles jusqu'à 500 mètres, "offrant ainsi un tampon de sécurité important dans les gares de triage" où les convois avancent lentement, a-t-il ajouté. "En intégrant une détection avancée des obstacles dans nos systèmes de conduite autonome, nous avons montré qu'il était possible de faire en sorte que les trains 'voient' devant eux et fassent face à l'imprévu en toute sécurité", a commenté Stéphane Féray-Beaumont, responsable de l'innovation chez Alstom.

Utilisant un système de détection des obstacles de conception israélienne, cette technologie doit permettre de développer la conduite autonome pour les manœuvres afin d'augmenter la capacité des opérations de fret (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Orange alerte sur des risques de coupures de téléphone cet hiver
L’inflation risque de réserver de mauvaises surprises en 2023 : le conseil Bourse
Des chercheurs seront-ils bientôt en mesure de ramener des mammouths à la vie ?
Potager City : on en sait plus sur la nouvelle enseigne de Carrefour
RER B, automatisation de la ligne 13, recrutements... les priorités de Jean Castex pour la RATP