Marchés français ouverture 6 h 20 min
  • Dow Jones

    33 912,44
    +151,39 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 128,05
    +80,87 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 765,47
    -106,31 (-0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,0153
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    23 697,06
    -477,67 (-1,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    570,69
    -20,07 (-3,40 %)
     
  • S&P 500

    4 297,14
    +16,99 (+0,40 %)
     

Alstom finalise le rachat de Bombardier Transport

Le constructeur ferroviaire Alstom en a terminé avec l'acquisition de Bombardier Transport en cédant notamment son usine alsacienne de Reichshoffen (Bas-Rhin) à son concurrent espagnol CAF, ont annoncé les deux groupes lundi. Cette transaction, qui comprend également la cession des plateformes de trains régionaux français Coradia Polyvalent - construits à Reichshoffen - et allemand Talent3, était le dernier engagement pris par Alstom pour obtenir le feu vert de Bruxelles à l'acquisition de Bombardier Transport, finalisée en janvier 2021.

L'opération se monte à 75 millions d'euros, selon CAF. Le groupe espagnol, déjà présent en France à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), va intégrer plus de 700 employés à Reichshoffen dans les domaines de l'ingénierie, des achats, de la gestion des projets, de la fabrication et l'administration, dont "l'expérience avérée (...) permettra la fabrication d'une large gamme de véhicules".

"De plus, sa situation stratégique rend également [le site] apte à s'adresser à des clients d'autres marchés européens", a précisé CAF dans un communiqué. "Avec cette acquisition, CAF entend consolider sa position de deuxième constructeur ferroviaire en France", où il doit déjà livrer des trains Intercités et - avec Alstom - les futures rames du RER B, a souligné le groupe espagnol.

Le Coradia Polyvalent, un train régional appelé Regiolis par la SNCF, représente un marché de 500 millions d'euros environ, selon CAF. Il doit notamment équiper le CDG Express, liaison (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tensions Chine - États-Unis autour de Taïwan : la Bourse de Paris sous pression
Activision Blizzard, en cours de rachat par Microsoft, voit ses ventes de consoles et PC chuter
Bouygues dévoile des résultats contrastés pour le premier semestre
Bourse : la possible visite de Pelosi à Taïwan pèse sur le CAC 40, la Chine risque de répliquer
L’envolée de la Bourse est-elle un piège ? Morgan Stanley lance un avertissement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles