Publicité
Marchés français ouverture 3 h 51 min
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    39 346,92
    +559,54 (+1,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,0877
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 634,87
    +81,26 (+0,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 363,38
    -421,35 (-0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 362,32
    -11,52 (-0,84 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     

Alphabet : Epic Games (Fortnite) gagne en justice contre Google, qui «abuse de son monopole»

Pixabay

Plus de trois ans après le début de sa rébellion contre Apple et Google, Epic Games a remporté une victoire majeure contre Google lundi 11 décembre grâce à un jury californien convaincu que le géant des technologies abuse de son monopole sur le marché des applications mobiles, au détriment des développeurs. «Victoire contre Google !», a lancé sur X (ex-Twitter) Tim Sweeney. Le patron de l'éditeur du jeu phénomène Fortnite s'est embarqué à l'été 2020 dans une guerre contre Google et Apple, qui dominent l'économie mobile mondiale.

«Le travail du tribunal sur les mesures de rétorsion commencera en janvier. Merci à tous pour votre soutien ! Libérez Fortnite !» a-t-il ajouté. Après quatre semaines de témoignages, le jury a en effet donné raison à Epic Games sur tous les chefs d'accusation : Google détient bien selon eux un monopole sur le marché de la distribution d'applications sur Android (le système d'exploitation mobile de Google) et sur celui des services de paiement dans les applications.

Ils estiment que Google a agi de manière anti-concurrentielle sur ces marchés, qu'Epic a subi un préjudice du fait de ce comportement et que le lien entre le magasin d'applications Google Play Store et son service de paiement (Google Play Billing) est illégal. «Le verdict rendu aujourd'hui constitue une victoire pour tous les développeurs d'applications et les consommateurs du monde entier» a déclaré Epic Games dans un communiqué publié dans la foulée. Google «abuse de son monopole pour soutirer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce PDG audomarois a offert 1 000 euros de prime et une augmentation de salaire de 5% à ses employés pour Noël
CAC 40 : la Bourse toujours haussière avant l'inflation aux Etats-Unis, un record à portée de main
C919 : à quoi ressemble le premier avion de ligne chinois qui prend son envol hors de la Chine continentale ?
Nasdaq : la Bourse high-tech des Etats-Unis trop confiante sur les taux de la Fed ?
Pourquoi la dernière campagne publicitaire de Zara provoque un tollé ?