Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 140,63
    -300,91 (-0,78 %)
     
  • Nasdaq

    16 772,59
    -147,99 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0838
    +0,0030 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 639,25
    +1 197,15 (+1,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 449,47
    -6,40 (-0,44 %)
     
  • S&P 500

    5 241,92
    -25,03 (-0,48 %)
     

Alimentation : reprise des contacts entre les industriels et les distributeurs pour faire baisser les prix

PIXABAY

A l'issue d'une réunion à Bercy le 17 mai avec le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, les représentants de l'Ania et d'une autre organisation, l'Ilec, s'étaient engagés à rouvrir les négociations avec les supermarchés pour faire baisser les prix en rayons. Cet engagement concerne les 75 plus gros industriels français de l'alimentaire, à la double condition qu'ils aient obtenu des hausses de tarifs de plus de 10% lors des dernières négociations annuelles (achevées le 1er mars) et que le coût d'un de leurs intrants (matière première agricole, énergie...) ait baissé de plus de 20% depuis lors.

"A peu près 50" adhérents de l'Ania font partie de ces 75 entreprises et "la très grande majorité a déjà repris contact" avec les enseignes, a assuré sur France Info son président, Jean-Philippe André, répétant que les négociations avaient "absolument" commencé. "Il y a même des entreprises qui ne sont pas dans les deux critères (...) qui se remettent à la table des négociations" parce qu'elles ont intérêt à redresser leurs volumes de ventes, a-t-il ajouté.

Le matin même, Bruno Le Maire avait exprimé une vision différente sur France Inter : "les grands industriels ont pris dans mon bureau des engagements de revenir à la table des négociations commerciales avec les distributeurs. L'engagement n'a pas été tenu pour le moment", a-t-il déclaré. "De deux choses l'une, soit les industriels tiennent leurs engagements dans les jours qui viennent soit j'utiliserai l'instrument fiscal pour récupérer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les États-Unis et Taïwan vont signer un accord "historique", la Chine fulmine
La fortune des plus riches enregistre son plus gros recul depuis dix ans, selon une étude
États-Unis : le plafond de la dette américaine suspendu par la Chambre des représentants
Le taux du LEP va baisser, vers un plafonnement des loyers jusqu’en 2024… Le flash éco du jour
Le régulateur des jeux d'argent veut mieux encadrer les partenariats sportifs