Publicité
La bourse ferme dans 3 h 17 min
  • CAC 40

    7 639,85
    -67,04 (-0,87 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 922,42
    -28,56 (-0,58 %)
     
  • Dow Jones

    39 411,21
    +260,91 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0717
    -0,0020 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    2 342,90
    -1,50 (-0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 030,17
    -191,47 (-0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 271,19
    +22,07 (+1,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,98
    -0,65 (-0,80 %)
     
  • DAX

    18 135,64
    -189,94 (-1,04 %)
     
  • FTSE 100

    8 262,66
    -18,89 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    17 496,82
    -192,54 (-1,09 %)
     
  • S&P 500

    5 447,87
    -16,75 (-0,31 %)
     
  • Nikkei 225

    39 173,15
    +368,50 (+0,95 %)
     
  • HANG SENG

    18 072,90
    +45,19 (+0,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2685
    -0,0003 (-0,03 %)
     

Airbus : voici la nouvelle génération de satellites météo

Pixabay

Airbus Defence and Space a dévoilé vendredi à Toulouse deux satellites météorologiques de nouvelle génération, dont les instruments vont permettre d'améliorer l'observation des phénomènes météorologiques et les prévisions.

Les deux satellites MetOp-SG A et B « permettront aux ingénieurs météo d'affiner leurs observations en leur procurant des données nouvelles. Avec Ice Cloud Images (Ice), placé sur le satellite Met-Op B, on pourra par exemple mesurer les particules de glace dans les nuages. C'est une première mondiale », souligne René Fayard, responsable du programme MetOp-SG Sat-B, chez Airbus.

« Les instruments à bord vont nous renseigner sur l'état de l'atmosphère: vent, humidité, température, nuages et précipitations. Plus on a de données, plus les prévisions sont précises. On va mieux anticiper les phénomènes orageux, les tempêtes, les ouragans », souligne René Fayard.

A Météo-France, Philippe Chambon, chef du service observation du Centre national de recherche météorologique, met en avant que « l'impact le plus fort sera sur les prévisions à courte échéance, à J+1, J+2 ». Depuis les années 1970, l'observation spatiale a bouleversé la météorologie et le niveau d'exigence des citoyens quant à la fiabilité ne cesse d'augmenter, souligne-t-il.

PUBLICITÉ

« On sait qu’on a une grosse marge de progrès pour mieux prévoir ces événements intenses qui ont un gros impact pour la société et l'économie et la série d’instruments qui va être présente à bord des MetOp seconde génération est vraiment (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici les compagnies aériennes les plus sûres du moment
Arnaque : le superviseur de l'assurance alerte contre Zebrance
Croissance : «la planète entre en stagnation, la France est la lanterne rouge de l'économie mondiale»
«On a beau s'y attendre, quand ça arrive c'est déchirant», le désespoir des gérants de boutiques Naf Naf
Bourse : CAC 40, Française des Jeux (FDJ), Total, BNP, Orange, Hermès… au programme de Momentum cette semaine