La bourse ferme dans 4 h 55 min
  • CAC 40

    6 488,79
    -1,21 (-0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 715,90
    +0,53 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0233
    +0,0016 (+0,15 %)
     
  • Gold future

    1 810,00
    -2,30 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    22 546,42
    -492,25 (-2,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    536,17
    -21,18 (-3,80 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,57
    -0,93 (-1,03 %)
     
  • DAX

    13 562,64
    +27,67 (+0,20 %)
     
  • FTSE 100

    7 492,11
    +3,96 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 610,84
    -392,60 (-1,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2092
    +0,0016 (+0,13 %)
     

Airbus et Boeing font le plein de commandes au salon aéronautique de Farnborough

Boeing et Airbus garnissent leurs carnets de commandes sous un soleil de plomb. L'avionneur américain et son rival européen ont chacun annoncé de nouvelles commandes commerciales mardi 19 juillet, au second jour du salon aéronautique de Farnborough, toujours marqué par la vague de chaleur qui frappe le Royaume-Uni. Discret lundi pour l'ouverture de l'événement, Airbus s'est assuré une commande de 12 avions A220 de Delta, portant la flotte de ce petit monocouloir destiné à ses liaisons intérieures à 107 appareils pour la compagnie aérienne américaine. Ce contrat a une valeur de près d'1,1 milliard de dollars selon le dernier prix catalogue communiqué par Airbus – mais jamais appliqué dans la réalité. Les appareils, des A220-300 d'une capacité de 130 sièges, seront livrés à partir de 2026.

Boeing, qui avait cherché à marquer les esprits dès lundi grâce à une grosse commande de Delta (100 737 MAX 10, option pour 30 achats supplémentaires) et une confirmation de commande du transporteur japonais ANA (20 MAX 8, option pour 10 achats supplémentaires), a poursuivi sur sa lancée. Le fonds américain 777 Partners a en effet passé une commande d'un maximum de 66 Boeing 737 MAX, soit quelque 8 milliards de dollars au prix catalogue, pour les mettre à disposition de ses compagnies low cost. L'accord comprend une commande ferme de 30 MAX 8-200, la version densifiée du MAX 8, ainsi qu'une option pour 36 modèles supplémentaires de la même famille d'avions.

Cet achat "marque une nouvelle étape (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des groupes Facebook à l'origine de fausses évaluations attaqués par Amazon
Google : la justice française ordonne la levée de l'anonymat de personnes accusées de "faux avis"
Netflix limite ses pertes au deuxième trimestre
Ouigoswap : la SNCF a ouvert son service de liste d'attente
Airbus : l'A330 MRTT obtient la certification pour ravitailler en vol

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles