Publicité
Marchés français ouverture 59 min
  • Dow Jones

    40 358,09
    -57,35 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    17 997,35
    -10,22 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    39 190,78
    -403,61 (-1,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,0854
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    17 351,48
    -117,88 (-0,67 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 642,12
    -579,75 (-0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 356,77
    -9,13 (-0,67 %)
     
  • S&P 500

    5 555,74
    -8,67 (-0,16 %)
     

Airbnb : à quel prix louer votre logement pendant les JO, face à la baisse de la demande ?

Freepik / Capital

C’est la douche froide pour de nombreux propriétaires parisiens. Alors que les prix moyens des locations touristiques pendant les Jeux olympiques se sont envolés l’année dernière, ces logements ont désormais du mal à trouver preneur. A un mois du début des compétitions (26 juillet au 11 août), l’offre de biens disponibles en Ile-de-France sur les plateformes de location type Airbnb dépasse très largement la demande. Le nombre d’annonces a en effet augmenté d’environ 40% par rapport à l’année dernière en Ile-de-France et pas moins de 15 000 nouveaux biens ont été proposés sur les sites de location sur les trois derniers mois. Or dans le même temps, la demande, elle, n’a pas suivi. Par conséquent, les prix moyens des nuitées ont reculé de 32% depuis le mois d’avril.

«La chute fulgurante des prix à la nuitée reflète une saturation du marché et une préparation anticipée des touristes, explique Séverine Amate, présidente et fondatrice d’Amate Reseaunance, et membre des Expertes France. La plupart des touristes étrangers ont réservé leur séjour l’année dernière et les touristes français ne sont pas prêts à sacrifier l'intégralité de leur budget pour se loger pendant les JO.» Mais tout n’est pas perdu pour autant ! Malgré ce contexte morose, vous pouvez toujours espérer louer votre bien en ajustant au mieux le prix de votre logement à la demande de dernière minute.

Selon l’outil de tarification dynamique Price Labs, le taux d'occupation des meublés de tourisme en région parisienne pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Passoires thermiques : la mauvaise idée du RN pour les locataires
MaPrimeRénov' : bénéficiaires, demande et montant 2024
Le milliardaire Daniel Kretinsky s'empare du «Versailles de l’Essonne» pour un projet spectaculaire
Immobilier : combien d’années la crise va-t-elle encore durer ?
Immobilier : pourrez-vous finalement continuer de louer votre passoire thermique ?