La bourse ferme dans 7 h 51 min
  • CAC 40

    6 660,52
    -0,07 (-0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 920,75
    -0,15 (-0,00 %)
     
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0517
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    1 794,90
    -3,10 (-0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    16 001,74
    -84,31 (-0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    395,31
    -6,72 (-1,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,49
    +0,48 (+0,67 %)
     
  • DAX

    14 264,41
    +3,22 (+0,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 471,25
    -17,94 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    19 450,23
    +635,41 (+3,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2193
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Un agent de la Banque de France vous appelle ? Attention, c'est une fraude

arnaque au téléphone
arnaque au téléphone

Dans une alerte au public, la Banque de France annonce que des malfaiteurs usurpent son nom et son numéro de téléphone pour abuser leurs victimes, dans le cadre d'une fraude aux « faux courtiers ».

Quel est le mode opératoire ? Les fraudeurs commencent par démarcher leur victime en se faisant passer pour des courtiers spécialisés dans le crédit à la consommation. Pour crédibiliser leur démarche, ils font intervenir un faux agent de la Banque de France. Celui-ci appelle à son tour, usurpant le nom et le numéro de téléphone de l'institution monétaire, et confirmer à la victime qu'elle peut faire confiance au faux courtier. Objectif : dérober de l'argent et/ou des données personnelles.

Soyez vigilants : ces fraudes, dites « aux faux courtiers », se multiplient, alerte la Banque de France : « Le fait qu'une personne, se présentant comme un agent de la Banque de France, intervienne dans une telle opération de démarchage commercial doit constituer une alerte pour le consommateur : il s'agit d'une arnaque ».

Comment réagir si vous avez été victime ?

La première chose à faire est évidemment de cesser de verser de l'argent et de répondre aux sollicitations de l'escroc.

Lire la suite sur MoneyVox

VIDÉO - Attention à cette arnaque à la vignette Crit'Air

Voir également
- Impôt sur le revenu : combien payerez-vous en moins en 2023 grâce au nouveau barème ?
- Taxe foncière : vers un « bouclier » contre la hausse en 2023 ?
- 60 euros de plus par enfant versés par la Caf chaque mois pour l'allocation de soutien familial