La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1348
    +0,0031 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    31 069,86
    -92,94 (-0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,83
    -0,72 (-0,84 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3555
    -0,0045 (-0,33 %)
     

Afrique du Sud : la réforme de la redistribution des terres au point mort

·1 min de lecture
Le débat sur la réforme agraire en Afrique du Sud déchaîne les passions dans la nation arc-en-ciel.
Le débat sur la réforme agraire en Afrique du Sud déchaîne les passions dans la nation arc-en-ciel.

Encore un coup dur pour le président Cyril Ramaphosa et l?ANC, le parti au pouvoir ! Le projet de loi sur la réforme foncière chère au dirigeant sud-africain, qui s?était engagé à corriger ce qui est considéré comme des injustices liées à la dépossession de terres durant l?apartheid, a été rejeté mardi 7 décembre par le Parlement. La question de la redistribution des terres, avec ou sans compensation, est un sujet qui divise et passionne les débats en Afrique du Sud.

Le projet discuté au Parlement prévoyait l?expropriation par l?État, sans indemnisation, de terres détenues en majorité par les Sud-Africains blancs au profit de la majorité noire. En 1994, l?État pensait régler le problème en instaurant un système de vente et d?achat de terres agricoles sur une base volontaire. Il s?est porté acquéreur de millions d?hectares pour les redistribuer aux populations noires, mais à peine un quart des demandes d?attribution de terres ont été satisfaites.

À LIRE AUSSIAfrique du Sud : les confidences de Ramaphosa sur la question des terres

Deux visions opposées

La proposition de modification de la Constitution n?a pas recueilli la majorité des deux tiers auprès des 400 députés. Elle a été rejetée par 204 voix pour et voix 145 contre. Un quart de siècle après la chute du régime raciste et les premières élections démocratiques en 1994, les trois quarts des terres agricoles du pays sont encore aux mains de la communauté blanche, qui ne représente que 8 % des 59 millions d?h [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles