Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 045,80
    +15,10 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 170,09
    +83,43 (+0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -2,04 (-2,60 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Aéroports de Paris : une panne informatique affecte les contrôles aux frontières

Bloomberg/Getty Images

Une panne informatique a affecté à la mi-journée samedi les contrôles aux frontières des aéroports parisiens de Roissy-Charles de Gaulle et Orly, engendrant des temps d'attente plus importants que d'habitude pour les passagers. "Une panne nationale de la police aux frontières affecte actuellement des points de contrôle au départ et à l'arrivée de Paris-CDG et Paris-Orly. Un allongement du temps d'attente est à prévoir", a tweeté vers midi Aéroports de Paris.

On ignorait dans l'immédiat si cette panne touchait également d'autres aéroports ou secteurs. Des images publiées sur les réseaux sociaux montraient d'importantes queues de passagers patientant aux contrôles des aéroports parisiens, faisant du surplace ou assis par terre. Vers 14h00, le système informatique en cause fonctionnait à nouveau, a indiqué à l'AFP le ministère de l'Intérieur.

En provenance de Martinique, une passagère a assuré à l'AFP avoir passé près de deux heures dans la file d'attente à Orly où "1.500-2.000 personnes" n'avançaient pas d'un pouce. "C'est honteux, les gens commencent à péter des câbles, surtout les parents avec enfants. Personne d'ADP (Aéroports de Paris) ne s'est déplacé pour nous annoncer quoi que ce soit !", a témoigné par téléphone Anouk, qui a préféré taire son nom.

Dans un énervement général, les voyageurs ont alors commencé à taper sur les portes vitrées des sas, a-t-elle rapporté ensuite. Les agents de la Police aux frontières (PAF) les ont alors ouverts et effectué les contrôles de passeport (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Santé : une étude démontre le lien entre anxiété et activité cardiaque
Fashion Week : les chiens-robots de Boston Dynamics ont défilé pour Coperni
Quand Castorama rappelle qu'il est interdit de dormir dans ses magasins la nuit
Grève chez EDF : les baisses de production ont commencé
Les baleines, victimes collatérales du e-commerce ?