La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 191,31
    -437,41 (-2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

7.000 euros par enfant : comment le Japon veut inciter les familles à quitter la capitale

PIXABAY

Tokyo a besoin de se donner de l'air. Il faut dire qu'avec un peu plus de 14,2 millions d'habitants et une densité de population de 6.511 habitants au km², la capitale nippone figure dans le top 3 mondial derrière Pékin ou New Delhi. Si l'on prend toute l'agglomération de la capitale, ce sont au total plus de 42 millions d'habitants qui sont recensés, soit 34% de la population totale du pays. Alors, le Gouvernement veut donner de l'air aux habitants, rapporte Japan Today. Pour cela, il veut inciter les familles à sortir de la zone afin de s'installer au vert. Mais avec une carotte à la clé.

Si jusqu'alors les familles souhaitant quitter Tokyo pouvaient recevoir 300.000 yens (environ 2.150 euros), selon les informations de la presse japonaise, le Gouvernement "est sur le point d’offrir aux familles qui déménagent de la région métropolitaine de Tokyo jusqu’à 1 million de yens par enfant". Un million de yens, cela équivaut à 7.000 euros, soit 21.000 euros pour une famille avec trois enfants, par exemple. À ce jour, toutes les personnes qui résident dans les 23 quartiers de Tokyo, mais aussi celles qui font la navette depuis les régions environnantes que sont Saitama, Chiba et Kanagawa sont admissibles à l’aide à la réinstallation.

Toutes les municipalités hôtes doivent être situées en dehors des régions métropolitaines. Ainsi, les régions montagneuses peuvent entrer dans le programme qui sera mis en place cette année. 1.300 municipalités se seraient déjà inscrites pour accueillir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un ex-patron de la DGSE mis en examen pour complicité de tentative d'extorsion
Coupe du monde : comment un faux trophée s'est retrouvé brandi par Messi après le sacre
Crise de l'énergie : après les boulangers, les restaurateurs réclament à leur tour des aides
Grève des médecins : les cabinets vont rouvrir dès le 9 janvier
En 2022, les chutes dans les rues de la capitale ont coûté très cher à la Ville de Paris