Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 616,58
    +378,43 (+0,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 445,46
    -22,64 (-1,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

5G : Apple signe un contrat de plusieurs milliards de dollars avec Broadcom

Pexels

Apple a annoncé mercredi 24 mai avoir signé un contrat de "plusieurs milliards de dollars" et sur plusieurs années avec le fabricant américain de semi-conducteurs Broadcom, alors que le fabricant de l'iPhone essaie de diversifier ses fournisseurs hors de Chine.

Broadcom va notamment concevoir et construire des composants qui servent à capter la 5G, la cinquième génération de téléphonie mobile. La production aura lieu sur différents sites américains, notamment dans l'usine de Broadcom à Fort Collins, dans le Colorado. "Tous les produits d'Apple dépendent de technologies développées et construites ici aux États-Unis, et nous continuerons à investir dans l'économie américaine parce que nous croyons de façon inébranlable dans l'avenir de l'Amérique", a déclaré le patron d'Apple, Tim Cook, cité dans un communiqué.

L'entreprise précise que cette annonce s'inscrit dans les engagements pris par Apple en 2021 d'investir 430 milliards de dollars dans l'économie américaine sur cinq ans, des fournisseurs aux dépenses liées aux serveurs informatiques.

La plus grande entreprise du monde en termes de valeur boursière cherche à diversifier ses activités hors de Chine, dont elle est très dépendante pour sa chaîne d'approvisionnement. Les strictes politiques de lutte contre l'épidémie de Covid l'an dernier ont ralenti la production et les tensions diplomatiques actuelles avec les États-Unis, qui contrôlent les exportations de composants high-tech, n'arrangent rien.

PUBLICITÉ

Tim Cook a assuré qu'Apple jouit (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bernard Arnault perd 11 milliards de dollars en une journée
Qualité de l’air dans les transports : mise en cause, la RATP met en doute la fiabilité des données
CAC 40 : la dette des Etats-Unis plombe la Bourse de Paris
Dividendes : plus de 326 milliards de dollars versés en trois mois dans le monde, un record
Netflix : la plateforme limite le partage de mots de passe dans plus de 100 pays