Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 320,66
    +301,13 (+0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 381,32
    +50,42 (+3,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

500 000 euros, 1 400 virements : ce volleyeur italien a été arnaqué par… un mannequin fictif !

Roberto Cazzaniga, volleyeur italien très connu, a été victime d’une escroquerie de la part de deux femmes. Ces dernières se sont fait passer pour une mannequin brésilienne appelée Maya Mancini et ont soutiré pas moins de 500 000 euros au sportif.

PIXABAY

Pendant près de 13 ans, un homme a été victime d’une arnaque invraisemblable. En effet, comme l’énonce Vanity Fair, rapporté par 20 minutes, un joueur de volley-ball de l’équipe nationale d’Italie a fait l’objet d’une escroquerie sentimentale d’une durée exceptionnelle. Deux femmes se sont fait passer pour une mannequin brésilienne et sont parvenues à soutirer plus de 500 000 euros. La victime est Roberto Cazzaniga, un volleyeur de haut niveau très connu de l’autre côté des Alpes.

À partir du début du mois de juillet, les deux femmes vont être jugées devant le tribunal de Cagliari, en Sardaigne. Selon nos confrères, chacune d’entre elles avait un rôle bien défini dans l’escroquerie subie par le volleyeur. L’une des deux accusées aurait créé de toutes pièces un personnage fictif, à savoir une mannequin brésilienne qui se faisait appeler Maya Mancini. Cette dernière est devenue progressivement la petite-amie du sportif italien. L’autre accusée prêtait sa voix dans des conversations téléphoniques mais aussi sur les réseaux sociaux, afin de multiplier les échanges avec le volleyeur.

Les deux femmes ont même fait parvenir au sportif des photos d’Alessandra Ambrosio, une véritable mannequin, faisant croire qu’il s’agissait réellement de Maya Mancini. Roberto Cazzaniga, installé dans un climat de confiance, n’a senti à aucun moment la supercherie dont il était victime et n’a pas hésité à se mettre en couple avec cette femme fictive. Durant cette relation qui n’a, en réalité, jamais existé, (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Bientôt la fin des paiements en espèces ? Un sénateur veut durcir la loi
287 milliards d’euros : quand Renaissance règle ses comptes au Nouveau Front populaire
LEP : vérifiez en un clin d’œil si vous êtes éligible à son taux de 5%
LEP : voici les banques dans lesquelles vous pouvez ouvrir un Livret d’épargne populaire
EuroMillions : ce jeune couple girondin récupère (enfin) son gros chèque