La bourse ferme dans 4 h 54 min
  • CAC 40

    6 744,51
    +5,96 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 984,15
    +19,43 (+0,49 %)
     
  • Dow Jones

    34 589,77
    +737,24 (+2,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0440
    +0,0032 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    1 793,20
    +33,30 (+1,89 %)
     
  • BTC-EUR

    16 359,54
    +57,93 (+0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,59
    +3,89 (+0,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,23
    +0,68 (+0,84 %)
     
  • DAX

    14 486,33
    +89,29 (+0,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 578,84
    +5,79 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 468,00
    +484,22 (+4,41 %)
     
  • S&P 500

    4 080,11
    +122,48 (+3,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2158
    +0,0096 (+0,80 %)
     

Voici 50 starts-up où postuler, cet amendement qui pourrait révolutionner la taxation des plus-values immobilières… Le flash éco du jour

Sophie Levy Ayoun

On commence avec la proposition du jour. Les sénateurs ont voté samedi 19 novembre une réforme de la taxe sur les plus-values immobilières, qui pourrait conduire à une petite révolution fiscale. Pour rappel, cette taxe s’applique aux propriétaires qui vendent certains types de logements : résidence secondaire, investissement locatif... Elle s’applique sur la différence de prix observée entre l’achat d’un bien et sa revente. Pour l’heure, cet impôt est dégressif avec le temps, les vendeurs en étant totalement exonérés après 30 ans de propriété. Si le texte était adopté par les députés, le taux d’imposition serait uniformément fixé à 15% après deux ans de détention. Retrouvez tous les détails de ce big bang fiscal dans notre article.

On enchaîne avec l’info pratique du jour. Si les aides à la rénovation énergétique des logements sont régulièrement augmentées par les pouvoirs publics, elles ne permettent pas (encore) de couvrir l’intégralité du coût des chantiers entrepris. Le “reste à charge” pour les ménages, souvent plusieurs milliers d'euros, constitue évidemment un frein pour les plus modestes d’entre eux. Pour vous aider à franchir le pas, Capital.fr fait le tour des dispositifs de prêts existants, tels l’éco-PTZ ou encore le prêt avance rénovation.

On poursuit avec le chiffre du jour : 50. C’est le nombre de start-up dans lesquelles postuler en 2023 selon Elinoï, une plateforme spécialisée dans le recrutement. Salaire, flexibilité sur le télétravail, missions proposées, perspectives (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Banque de France met en place un numéro unique pour aider les personnes en difficulté financière
Israël finalise la version navale de son célèbre Dôme de fer
Le gouvernement veut mieux encadrer la rémunération des hauts fonctionnaires
Le Sénat vote un compromis pour limiter le "matraquage" fiscal des résidences secondaires
Quels sont les mots de passe les plus utilisés en France en 2022 ?