Marchés français ouverture 5 h 53 min
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • Nikkei 225

    27 822,53
    -207,04 (-0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1298
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    23 619,06
    -147,63 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    43 272,17
    -427,69 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 256,93
    -184,83 (-12,82 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     

5 choses à savoir sur Mercedes-Benz

·5 min de lecture

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 63e épisode, intéressons-nous au constructeur automobile allemand leader sur le marché du luxe : Mercedes-Benz.

1 - À l’origine de la première voiture au monde

Benz. Si tout le monde connaît ce nom accolé à Mercedes depuis presque un siècle, seuls les initiés savent que ce patronyme est à l’origine de la première voiture au monde. En 1886, l’ingénieur allemand Karl Benz, propriétaire de l'entreprise Benz & Cie, spécialisée dans le développement d'engins à gaz, équipe un tricycle d’un moteur. Sa Benz Patent-Motorwagen — c’est son nom — passe à la postérité : elle est considérée comme la première véritable automobile de l’histoire. Problème : Karl Benz ne croit que modérément à son invention. 

Sa femme, Bertha, y croit pour deux. Le 5 août 1888, elle emmène ses deux enfants pour une sortie insolite à bord du tricycle. Son but ? Prouver à son mari l’utilité de l’automobile et lister les problèmes rencontrés pour améliorer le prototype. Au volant de la Benz Patent-Motorwagen, Bertha et les deux fils du couple parcourent 106 kilomètres non sans mal. "Au cours de son périple, Bertha Benz a régulièrement envoyé des télégrammes à son mari pour le tenir au courant de l'avancement du trajet", raconte Challenges. 131 ans après ce périple, Mercedes-Benz a réalisé un petit film retraçant le trajet effectué par Bertha Benz pour rappeler que le premier voyage en voiture a été réalisé par une femme. 

Précurseur jusqu'au bout, Karl Benz a même reçu le premier permis de conduire au monde. Son invention très bruyante perturbait les habitants de Mannheim, en Allemagne. Conséquence : les autorités lui délivrent un papier pour qu'il puisse conduire en toute quiétude. À jamais le premier. 

2 - Mais au fait, pourquoi ses voitures s'appellent Mercedes ?

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Cet adage convient parfaitement à la genèse de Mercedes-Benz. Comme vous le savez sûrement, le constructeur de voitures haut de gamme est le fruit de la fusion entre la Daimler-Motoren-Gesellschaft et Benz & Cie en 1926. 

Pour mieux comprendre ce mariage, il faut remonter à la toute fin du XIXe siècle. À cette époque, Gottlieb Daimler, inventeur de génie, développe le premier véhicule à quatre roues de l'histoire. Peu de temps avant, le couple Benz met au point la première automobile de l’histoire (voir ci-dessus). Chacun dans leur coin, Daimler et Benz s'imposent comme les premiers acteurs de l'industrie automobile mondiale. Pour faire face aux difficultés économiques, les deux sociétés décident de s’allier en 1926. À compter de cette date, toutes les voitures sont estampillées Mercedes-Benz. 

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Mais au fait, que vient faire Mercedes dans cette histoire entre Daimler et Benz ? Un troisième larron, Emil Jellinek, entre alors en scène. Passionné de voitures et de vitesse, le richissime homme d'affaires austro-hongrois participe à des compétitions de voitures sur la Côte d'Azur où il est installé. En échange d'un soutien financier, il demande à ce que les voitures Daimler soient baptisées Mercedes, le prénom de sa fille. Sa requête a visiblement été entendue. 

3 - Le roi du haut de gamme depuis 5 ans

Malgré des ventes en baisse à cause du Covid et une concurrence féroce, Mercedes-Benz reste le roi du luxe en 2020. L’entreprise basée à Stuttgart devance BMW (2 millions de voitures écoulées) d’un souffle et Audi (1,6 million). Le constructeur allemand a vendu 2,2 millions de modèles l’année dernière et conserve sa couronne pour la cinquième année consécutive selon les chiffres publiés en début d’année

Tesla, Renault, Peugeot, Toyota... : Retrouvez tous nos épisodes ici

Avec 52 570 voitures vendues en France en 2020, Mercedes-Benz apparaît comme la huitième marque la plus puissante dans l’Hexagone, très loin des indétrônables Renault et Peugeot qui cumulent chacune plus de 300 000 ventes l’année dernière.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Renault

4 - La plus "belle voiture de l’année" 2021 est une Mercedes

À l'instar du titre de "meilleur employeur du monde", il y a des trophées qu’il fait bon ramener à la maison. Assurément, celui de plus "belle voiture de l’année" revêt une saveur particulière pour tous les constructeurs automobiles. Pour 2021, c’est Mercedes qui a empoché le gros lot grâce à sa Mercedes GLA. Le SUV de la marque à l’étoile a remporté les suffrages haut la main avec 60,73% des voix devant la Mazda MX30 et l’Oppel Mokka-e. 

"Le véhicule est élégant. Ses lignes sont pures et équilibrées. On constate un coup de cœur massif des internautes, qui confirme l’intérêt grandissant des consommateurs pour les SUV", s’est réjouit Rémi Depoix, président-fondateur du Festival automobile international, auprès de nos confrères du Point, partenaire de l’événement. La Mercedes GLA succède à la BMW Série 2 Gran Coupé sacrée l’année dernière.

La Mercedes GLA (Photo by BENOIT DOPPAGNE/BELGA MAG/AFP via Getty Images)
La Mercedes GLA (Photo by BENOIT DOPPAGNE/BELGA MAG/AFP via Getty Images)

5 - Un constructeur ébranlé par le "dieselgate"

Comme d’autres géants avant lui, dont Volkswagen, le groupe Daimler a lui aussi été rattrapé par la patrouille suite au Dieselgate, scandale automobile de triche généralisée aux contrôles pollution. En juin 2020, Europe 1 nous apprend que le constructeur allemand fait l’objet d’une action collective au niveau européen. La firme automobile est accusée par la Fondation Diesel Emissions Justices d’avoir manipulé les données pour les tests d’émissions de ses véhicules fabriqués entre 2009 et 2019. 

Dans le viseur de l'Europe, Mercedes-Benz a aussi écopé d'une amende très salée aux États-Unis. Daimler, la maison-mère, a été condamnée à payer 1,5 milliard de dollars (1,27 milliard d’euros) pour cause de dépassement des normes anti-pollution par certains véhicules diesel de son catalogue par la justice américaine en 2020. Quelques mois plus tôt, le géant des voitures de luxe a dû mettre la main au portefeuille pour la même raison en Allemagne (870 millions d'euros). 

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles