La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 220,70
    +13,66 (+0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

5 choses à savoir sur Darty

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 90e épisode, perçons les secrets d’une figure iconique du commerce français : Darty.

1 - Darty, l’enseigne incontournable des Trente Glorieuses

Quel Français n’a jamais acheté une machine à laver, un four ou un grille-pain dans l’un de ces magasins au logo rouge et blanc ? Véritable icône du commerce français, Darty a bâti son succès à l’époque bénie des Trente Glorieuses, période pendant laquelle l’appétit de consommation des Français était à son apogée.

C'est pourtant par hasard que l’histoire de cette enseigne débute en 1957. Nathan, Marcel et Bernard Darty exploitent à Montreuil, en banlieue parisienne, une boutique de vêtements avec leur père. L’affaire est florissante lorsque se présente l’opportunité de racheter le local voisin, un commerce de postes de radio et de télévision, pour s’agrandir. À l’époque, une infime minorité des foyers français sont équipés en téléviseurs. Plus pour longtemps grâce à une ingénieuse idée de Bernard Darty, cofondateur de l’enseigne. "Rentré de vingt-huit mois de service militaire, j'ai l'idée, dans la vitrine, de retourner l'écran face aux passants. Huit appareils partent en une semaine. C'est la boîte magique, les gens sont aussi accros aux télés qu'ils le sont à l'iPhone aujourd’hui", raconte-t-il à Ouest-France en 2018, peu de temps avant sa mort. Ni une, ni deux, les trois frères abandonnent le textile pour se lancer dans l’électroménager. Darty est né.

Bic, Tati, Gifi… : Retrouvez tous nos épisodes ici

Onze ans plus tard, la fratrie ouvre sa première grande boutique à Bondy, en Seine-Saint-Denis. Programmée en mai 68, l’ouverture de la première grande surface spécialisée dans l’électroménager — une nouveauté à l'époque — est repoussée d’un mois en raison des grèves et manifestations monstres qui bloquent tout le pays. Deux décennies après cet épisode, les fondateurs se retirent en 1988 et cèdent l'entreprise aux salariés qui, à l'issue de l'opération, détiennent 56 % du capital. En 1993, Darty passera sous pavillon anglais avant de s’unir à la Fnac en 2016 (voir ci-dessous).

Les trois frères Darty (Crédit : fnacdarty.com)
Les trois frères Darty (Crédit : fnacdarty.com)

2 - Le "contrat de confiance", la trouvaille lumineuse de Darty

Si l’on vous dit Darty aujourd’hui, vous pensez sans aucun doute au contrat de confiance. C'est bien cette devise qui va participer grandement à la renommée du géant français de l’électroménager au début des années 70. "Tout particulièrement l'article 2 de ce contrat publié en 1973 qui promet une bouteille de champagne si vous trouvez moins cher ailleurs et le remboursement de la différence. Qui s'ajoute aux trois promesses de l'enseigne des prix bas, la livraison assurée et le service après-vente", relate France Bleu. Au même titre que le contrat de confiance, les mythiques camionnettes jaunes et bleues qui sillonnent les routes de l’Hexagone pour livrer et dépanner les clients sont entrées dans le paysage national.

3 - Son mariage avec la Fnac a fait grand bruit

Certaines unions font plus jaser que d’autres. Après de multiples tergiversations, Darty a finalement accepté de se faire passer la bague au doigt par la Fnac en 2015. Ce mariage de raison aura tout de même coûté 860 millions d’euros. "Ni Darty ni la Fnac n’ont d’avenir dans le célibat. La seule réponse possible face à la concurrence d’Amazon et des autres est dans l’union de leurs forces", martèle Jean-Charles Mériaux, actionnaire des deux enseignes, au Monde.

Ensemble, les deux enseignes pèsent 7,4 milliards d’euros. Au départ, le principal chantier consiste à faire cohabiter ces deux entreprises au caractère très différent. Darty concentre l'essentiel de ses magasins dans les zones rurales et péri-urbaines alors que la Fnac se trouve en majorité en centre-ville des grandes villes.

L’objectif de cette fusion Fnac-Darty est double : réaliser des économies et résister, si possible, au mastodonte Amazon qui dévore tout sur son passage. Dans une tribune publiée en 2018 dans Les Échos, Bernard Darty s'inquiète du "monstre tentaculaire" qu'est devenu Amazon. "La pieuvre Amazon va s'infiltrer dans tous les secteurs, de l'alimentaire aux produits technologiques en passant par l'assurance et peut-être même les soins de santé, avec des ruses de prédateur qui visent à détruire toute concurrence", ajoute-t-il. Depuis cette prise de parole, on ne peut pas vraiment dire que le rapport de force entre Fnac-Darty et Amazon se soit rééquilibré malgré un mariage plutôt heureux (pour le moment).

4 - Darty s’en prend aux blondes et suscite la polémique

"Face à la technologie, on est tous un peu blonde." En 2013, l'enseigne d'électroménager cherche à rajeunir son image à travers une campagne de publicité glamour alliant photographies noir et blanc, mannequins torse nu et clichés éculés. Sur l’une d’elles, Darty s’amuse de l’idée reçue selon laquelle "face à la technologie" nous serions "tous un peu blonde". La militante féministe Caroline de Haas répond de façon virulente sur Twitter : "Cher Darty, les blondes vous emmerdent. Et votre sexisme avec."

Cette provocation est assumée par Darty qui cherche à tout prix à dépoussiérer son image d’entreprise où les clients viennent plus souvent pour des dépenses contraintes que par plaisir, constate le journal Les Échos. Avec cette campagne, Darty souhaite ainsi apporter une touche de glamour rarement associée à l’enseigne : "Darty est une marque fabuleuse, ultra performante, en particulier via son site en ligne explique aux Échos Jean-Philippe Marazzani, directeur du marketing et de la communication. Mais c'est aussi une marque donnant la perception d'être statique et assez froide."

5 - Darty faussement accusé de liens avec le nazisme

La rumeur ignoble s’est propagée sur les réseaux sociaux en 2018. Pendant la diffusion de l'émission On n'est pas couché sur France 2, un tweet posté par "L'informatrice zélée" et repéré par Libération sous-entend que le logo de Darty serait inspiré du drapeau nazi. "Laurent Ruquier qui évoque les accointances nazies du fondateur d'IKEA, Ingvar Kamprad. Pourquoi ne parle-t-il pas aussi de l'admiration de la famille Darty (les pères fondateurs) pour le régime hitlérien, au point d'avoir repris les codes esthétiques du drapeau nazi ?", dit le message retweeté plus de 300 fois.

Furieux et dégoûté par cette accusation grave et sans fondement, Bernard Darty réagit aussitôt à cette fake news : "Je m'appelle Bernard Darty. J'ai 83 ans et avec mes frères j'ai créé la société qui porte notre nom et c'est moi qui ait conçu le logo Darty. Pourquoi ? Peut-être pour remercier les nazis (sic), alors que j'avais 7 ans et demi, d'avoir arrêté ma mère le 16 juillet 1942 au cours de la rafle dite du vélodrome d'hiver. Elle a été déportée à Auschwitz et n'est jamais revenue. Mon frère Nathan arrêté en septembre 1941 est l'un des 23 survivants des 1 000 personnes qui ont été déportés lors du premier convoi vers Auschwitz." Le message est bien passé.

VIDÉO - Mort de Bernard Darty, cofondateur de l'enseigne d'électroménager

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles