Marchés français ouverture 8 h 46 min
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9833
    +0,0032 (+0,32 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 916,20
    +262,78 (+1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,05
    +8,70 (+2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     

5 blockchains "d'infrastructure" parmi les plus prometteuses

PIXABAY

Après le succès de Bitcoin, beaucoup de projets cryptos ont commencé à se lancer en 2013 dans le but de concurrencer ce nouveau type d’actifs, comme Litecoin, Dogecoin et Monero. Bien d’autres ont vu le jour depuis. Mais beaucoup ont été délaissés et parfois même totalement oubliés par le grand public.

En 2015, Ethereum, une blockchain dite "d'infrastructure", voit le jour et connaît un succès fulgurant en seulement quelques années. Face à ce succès et profitant de la démocratisation des crypto-actifs, de nouveaux projets émergent avec leur propre blockchain dans l’espoir de développer l’infrastructure qui sera utilisée dans le monde de demain.

Une blockchain d’infrastructure fait référence à un crypto-actif qui dispose de sa propre blockchain sur laquelle peuvent être développées diverses applications. Parfois appelés layer 1 ou layer 0 dans le cas d’ATOM ou de Polkadot, ces blockchains ne reposent donc pas sur un réseau déjà existant comme c’est le cas pour un layer 2.

Un layer 2 est une couche secondaire d’un réseau qui permet de réaliser les transactions en dehors de la blockchain principale (off chain). Cela permet que les transactions soient plus rapides et moins coûteuses que sur le réseau principal, comme c’est le cas avec les layer 2 Polygon, Arbitrum ou Optimism sur Ethereum, ou avec le Lightning network sur Bitcoin.

Dans le cas d’un layer 1, le réseau blockchain ne va dépendre d’aucun autre. Un layer 0 va quant à lui permettre la création d’une blockchain totalement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment les cours de l'ether et du bitcoin réagiront à "The Merge" ?
Nike, Dolce & Gabbana... Les marques qui font le plus de profits grâce aux NFT
Les cryptomonnaies toujours autant corrélées aux Bourses traditionnelles ?
Les cryptomonnaies sont-elles reparties pour une chute prolongée de leurs cours ?
Tornado Cash : les questions que soulève l'interdiction du mixeur de cryptomonnaies