La bourse ferme dans 4 h 41 min
  • CAC 40

    6 684,02
    -12,94 (-0,19 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 951,47
    -5,06 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0517
    +0,0020 (+0,19 %)
     
  • Gold future

    1 788,50
    +7,20 (+0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    16 158,62
    -418,16 (-2,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,60
    -10,61 (-2,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,94
    -0,99 (-1,29 %)
     
  • DAX

    14 418,10
    -29,51 (-0,20 %)
     
  • FTSE 100

    7 544,90
    -22,64 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2212
    +0,0018 (+0,15 %)
     

27% des enfants de moins de deux ans ont déjà été exposés aux écrans

PIXABAY

Insomnies, troubles du langage, introversion. Les scientifiques sont quasi unanimes sur le sujet : la surexposition aux écrans des jeunes enfants peut perturber leur développement cognitif, comme le rappelait en 2020 l'Agence de santé publique France. Or, d'après une dernière enquête de l'Insee reprise par BFM le 23 novembre, plus du quart des enfants français de moins de deux ans sont exposés à un écran de manière plus ou moins régulière.

Selon l'étude de l'Insee, 22 % des enfants de moins de 2 ans sont exposés moins d'une demi-heure par jour, 4 % entre 30 et 60 minutes et 1 % déjà plus d'une heure. Le contexte familial joue un rôle important. Ainsi, l'étude montre que les enfants tendent à reproduire les habitudes observées chez leurs parents. L'Insee constate également la prévalence de grandes disparités en fonction du contexte social et culturel des familles. Ainsi, les enfants issus de foyers aux revenus modestes sont plus susceptibles d'être exposés aux écrans de manière prolongée.

Autre enseignement, l'enquête de l'Insee suggère que les aînés sont souvent moins exposés aux écrans, car leurs parents ont tendance à mieux encadrer leurs activités que celles de leurs plus jeunes frères et sœurs.

Si l'utilisation parcimonieuse d'écran peut être bénéfique pour la familiarisation des jeunes enfants avec les technologies numériques, les plus jeunes d'entre eux doivent être protégés des effets néfastes. Ainsi, selon un article de Radio France paru en 2020, l’Académie américaine de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Textile : les éco-contributions des producteurs rapporteront un milliard d'euros entre 2023 et 2028
Faute d'accord avec la Sécu, les laboratoires de biologie reprennent la grève
Actes de torture, trafic de stupéfiants... des squatteurs placés en garde à vue à Nancy
McKinsey : Emmanuel Macron a-t-il bénéficié d'un financement illégal de sa campagne ? Une enquête ouverte
Coupe du monde 2022 : les audiences des Bleus sont-elles en berne ?