La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 515,76
    +1 638,51 (+3,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Les 20 secrets d'Astérix : que sait-on des méchants dans Astérix?

·1 min de lecture

Qu'est ce qui rapproche les différents méchants dans Astérix ? Disons que la plupart d'entre eux ont subi une rencontre frontale (ou nasale) avec le poing d'un irréductible gaulois ! Mais ils s'en relèvent à chaque fois. Goscinny expliquait : "Ils sont toujours vaincus, jamais tués"! En tout cas, pour que l'histoire soit bonne, il faut de bons méchants et reconnaissons qu'ils sont excellents dans Astérix. Méchants... mais pas trop... mais un peu quand même. Ridicules surtout. "Dans mes histoires, le méchant est surtout bête, car je déteste la méchanceté", disait Goscinny. Alors appelons-les plutôt "ennemis".  

Jules César est l'ennemi central des aventures. Il apparaît dans 26 des 38 premiers albums. Sans lui, d'ailleurs, le village gaulois n'aurait personne à qui résister ! D'ailleurs, vous savez quoi, le maître de Rome apparaît même avant Astérix. Il est présent dès la 2e case du premier album, tandis que notre héros à moustache et son compagnon Obélix n'arrivent "qu'à" la 7e. Autre caractéristique de Jules César : c'est le seul Romain dont le prénom est francisé - on l'a vu, tous les autres se terminent tous en "us". 

Jules César n'a jamais été frappé par les Gaulois

Son livre, La Guerre des Gaules, a été une des principales sources d'inspiration de Goscinny pour inventer ses histoires. Uderzo aussi a été bien inspiré quand il lui fait dire, en 2001, dans "Astérix et Latraviata" la magnifique phrase : "Donner un César à une tragédienne ? Mais c'est absurde !" Et puis César...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles