Marchés français ouverture 22 min
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    0,9566
    -0,0032 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    17 388,06
    -472,25 (-2,64 %)
     
  • BTC-EUR

    19 655,25
    -1 651,07 (-7,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    429,96
    -29,18 (-6,35 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     

2 semaines pour battre un boss : l’idée saugrenue d’Hideo Kojima pour Metal Gear Solid 3

Hideo Kojima a développé une idée un peu extrême concernant un boss de Metal Gear Solid 3: Snake Eater. Faire durer le combat pendant… deux semaines !

Hideo Kojima est l’un des créateurs les plus visionnaires de l’industrie du jeu vidéo. On lui doit des chefs-d’œuvre comme les Metal Gear Solid ou Death Stranding. Il est du genre à aller au bout de ces idées pour proposer des expériences qui ne ressemblent à aucune autre. Néanmoins, il lui arrive parfois de rétropédaler et de se faire une raison, comme l’explique David Hayter (la voix anglaise du héros des Metal Gear Solid) dans un épisode de Did You Know Gaming diffusé le 11 septembre 2022.

Remplie d’anecdotes captivantes, l’émission révèle qu’il fut un temps où Hideo Kojima envisageait l’impensable pour Metal Gear Solid 3: Snake Eater : forcer la joueuse ou le joueur à combattre un boss pendant deux semaines (dans la vie réelle, pas dans la temporalité virtuelle du jeu). Deux semaines de patience, à jouer au jeu du chat et de la souris, en compagnie d’un sniper capable de tuer d’une seule balle. Hideo Kojima y a tellement cru que des tests ont été réalisés. Ils ont logiquement été peu concluants.

The End dans Metal Gear Solid 3: Snake Eater
The End dans Metal Gear Solid 3: Snake Eater

Qui accepterait de battre un boss en deux semaines ?

[Lire la suite]