Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 171,16
    +216,68 (+0,53 %)
     
  • Nasdaq

    18 023,10
    -486,24 (-2,63 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0941
    +0,0038 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 142,88
    -266,04 (-0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 339,24
    -3,08 (-0,23 %)
     
  • S&P 500

    5 593,03
    -74,17 (-1,31 %)
     

Plus de 2 milliards d’euros : les dépenses sociales des départements ont explosé en 2023

PIXABAY

Des chiffres significatifs. En 2023, les dépenses sociales et médico-sociales des départements ont augmenté de plus de deux milliards d’euros, rapporte Franceinfo. Selon le rapport annuel de l’Observatoire national de l’action sociale (Odas), publié ce mercredi 19 juin, ces dernières ont augmenté de plus de 5 % sur un an. Sur toute l’année 2023, ces dépenses ont même atteint la somme de 43,6 milliards d’euros. Cette hausse concerne le soutien aux personnes âgées dépendantes ou en situation de handicap mais aussi l’Aide sociale à l’enfance.

À elle seule, l’Aide sociale à l’enfance (ASE) s’est élevée à 9,7 milliards d’euros lors de l’année 2023, soit une augmentation d’un peu plus de 10 % sur un an. Une progression qui ne s’estompe pas depuis trois ans maintenant. En 2023, ils étaient 212 000 jeunes hébergés à bénéficier de ce système, 10 700 de plus sur un an. Si la hausse de la dépense consacrée à l’ASE est due à l’augmentation des effectifs, les coûts et les revalorisations salariales n’y sont pas étrangers. Mais d’après l’Odas, derrière ces chiffres, les situations familiales deviennent de plus en plus fragiles, les parents sont de plus en plus isolés et les liens sociaux dégradés.

Le nombre de mineurs étrangers non accompagnés hébergés par l’ASE. En effet, ils étaient 31 100 à la fin de l’année 2023, selon l’Odas. Les migrants ou les victimes de réseaux ont vu leur nombre sur le territoire français augmenter de 28 % l’année dernière. Un accueil qui est régi par la loi et auquel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retour de l'ISF : le Nouveau Front populaire veut doubler ses recettes à 15 milliards d’euros
Impôt sur le revenu : avec le Nouveau Front populaire, vos placements seront plus taxés
«Pas de hausse d’impôts quoi qu’il arrive» : que vaut la promesse de Gabriel Attal ?
Santé : qui va profiter de la «mutuelle à 1 euro» promise par Gabriel Attal ?
«Top Chef 2024» : pourquoi le grand gagnant ne touchera pas les 100 000 euros