La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 265,92
    +52,99 (+0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Pour éviter le départ de ses employés, Apple augmente leurs salaires de 45%

Apple prévoit d’augmenter le salaire de ses employés aux États-Unis, rapporte l'agence Reuters. Les émoluments des employés de la marque à la pomme passeront ainsi à 22 dollars de l’heure – une augmentation de 45 % par rapport à 2018. Apple prévoit également d’augmenter les salaires de début de carrière de ses employés aux États-Unis. Une hausse qui prendra effet dès le mois de juillet.

Dans un communiqué, un porte-parole d’Apple a justifié cette décision, en affirmant qu'au travers de ce geste, le groupe entendait "soutenir et fidéliser les meilleurs membres de l’équipe au monde" qui permettent à la marque à la pomme "d’offrir les meilleurs produits et services les plus innovants".

Avec un nombre record de salariés américains qui ont quitté leur emploi en mars dernier (4,53 millions précisément), Apple entend ainsi se mettre à l'abri de la "Great Resignation", la démission en masse des petits employés de commerce confrontés à des salaires et des conditions de travail peu envieux. L’entreprise n’est pas à l’abri du phénomène de « la grande démission » qui secoue les États-Unis depuis la pandémie.

Cette décision intervient au moment où Apple fait face à une campagne de syndicalisation d'une partie de ses salariés. Le 20 avril dernier, des salariés d'un magasin d'Atlanta ont officiellement demandé l'organisation d'un vote pour la création d'un syndicat. Soutenus par le syndicat du secteur de la communication CWA, un groupe d'employés s'est constitué sous le nom d'Apple Retail Union (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dyson a développé en secret des robots pour faire les tâches ménagères
Rachat de Twitter par Elon Musk : le gendarme boursier demande à son tour des explications
Mexique : la Commission de régulation de l'énergie inflige une amende colossale à Iberdrola
Des actionnaires de TotalEnergies ont-ils dérapé face à des manifestants pour le climat ?
Bourse : le CAC 40 repasse la barre des 6.500 points

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles